David Tennant - The Royal Tennant Company Forum Index
David Tennant - The Royal Tennant Company
Le premier et unique forum francophone dédié à David Tennant
 
David Tennant - The Royal Tennant Company Forum IndexFAQSearchRegisterLog in



:: Radio Times - The Scariest Doctor Who ? (avec traduction) ::

 
Post new topic   Reply to topic    David Tennant - The Royal Tennant Company Forum Index -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Articles de presse -> 2009
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Duam78
Lady of the Tardis

Offline

Joined: 24 Mar 2009
Posts: 2,761
Localisation: Chartres

PostPosted: Thu 12 Nov 2009 - 21:31    Post subject: Radio Times - The Scariest Doctor Who ? (avec traduction) Reply with quote








Quote:


Le plus effrayant des Doctor Who?
Trop effrayant pour les enfants?
écrit par benjamin Cook


Il a effrayé David Tennant, et Russell T Davies dit que ce spécial Doctor Who donnera aux enfants de la nation ce qu'ils veulent – une bonne dose de frisson à l'ancienne.


Avec ses terrifiantes armées de morts-vivants aux veines gonflés et aux yeux blancs, The Waters of Mars, le premier des trois épisodes finaux de David Tennant, pourrait être également le plus effrayant jusqu'à maintenant. « Doctor Who peut être drôle, sage, fantasque, excitant, poignant», dit Russell T Davies, l'auteur principal de la série et, avec Phil Ford, co-auteur de cet épisode, « mais je suppose que l'angoisse persiste parce que la peur est une émotion vivante, et peu de choses à la télé sont actuellement vraiment effrayantes. Une bonne vieille frayeur est du domaine de Doctor Who. C'est ce que les spectateurs veulent, spécialement les enfants. »

« The Waters of Mars est certainement un des épisodes les plus effrayants», continue Davies. « C'est l'intensité – c'est le fait d'être pris au piège, la claustrophobie, le désespoir – qui augmente l'intérêt. A la fin, les monstres ne sont plus d'effrayantes choses : ce sont des humains et c'est le Docteur qui donne vraiment le frisson. » Pour une fois, même le Docteur n'est pas sûr de ce qu'il a à faire « C'est rempli de puissants problèmes moraux, comme quand on doit faire ce qui est juste, et que la fin justifie les moyens? Le Docteur prend quelques décisions importantes, qui surprennent le public. C'est comme si un filet de sécurité était supprimé. Qui sait de quoi il est capable? »

« J'étais complètement effrayé quand j'ai lu le script et que j'ai vu où ça allait », dit David Tennant. « Le Docteur est plus faillible que jamais. Ce fut une idée brillante, et très audacieuse. » Comment les jeunes spectateurs vont réagir? « Je ne sais pas vraiment. Ce sera intéressant de voir. De défier les enfants avec ça serait excellent – de montrer que les héros peuvent être en contradiction avec eux-même. C'est bien de voir le Docteur faiblir. C'est seulement quand l'histoire du Docteur arrive à la fin que tu peux oser des choses. Nous n'aurions pas pu le faire à un autre moment, et Matt [ Smith, le successeur de Tennant ] et Steven [ Moffat, l'auteur principal de 2010 ] n'auraient pas put le faire non plus vu qu'ils commencent quelque chose de nouveau. C'est seulement "in extrémis" que tu peux permettre au personnage se "fourvoyer" un peu. Fantastique à jouer. »

Toutes remarques qui suggèrent que The Waters of Mars met Doctor Who dans la catégorie ''n'est plus destiné aux enfants'' sont réfutées avec véhémence par Davies : « Pourtant les dilemmes moraux sont faciles pour les enfants. C'est exactement le genre de truc avec lequel on devrait les "alimenter". C'est ce qui nous fait défaut si on ne l'a pas. ». Même avec de terrifiants monstres dans l'histoire et un Docteur faillible ? « Les peurs sombres viennent des histoires pour enfants. Notre peur du noir, des forêts, des bruits étranges ou des maisons vides – Ce sont que des trucs de l'enfance. Ce sont des choses saines. C'est des choses que nous aimons, sur le moment et avec le recul.

« L'enfance n'est pas une période de sourires permanents; quand on est enfant, on rit autant qu'on pleure. Le meilleur de la littérature enfantine le montre. Ce que traverse Harry Potter avec l'histoire de sa mère et de son père est plus intense que tout ce que le Docteur rencontre avec une bande de colons martiens. Ce sont les parents qui s'inquiètent. Ce sont les enfants qui prendront la main de leur mère en disant que tout ira bien! »

Le Docteur peut-il aller trop loin quand on en arrive à effrayer les spectateurs? « Eh bien, je suis sûr que oui», répond Tennant, « mais on fait attention. Et souvent les choses qui restent hanter les enfants le soir, ce sont celles que nous n'avions pas prévues.C'est Miss Evangelista, avec son visage déformé, qui marche dans le terrain de jeu [ dans l'épisode [i]Forest of the Dead[/i] de 2008] parce que c'était inattendu et bizarre. Ça a donné des cauchemars à un enfant que je connais. Mais ce n'était pas quelque chose d'horrible de déformer la tête de quelqu'un. Bien sûr, nous devons être responsables, mais on ne peut pas toujours savoir tout à fait ce qui effraie les gens, et les enfants en particulier. »

Après les deux premiers jours du tournage, certaines orientations de The Waters of Mars ont changé, à la demande de Davies. Au premier abord, Tennant n'était pas content. « C'est juste moi qui faisait le gamin pourri gâté», admit-il, « ça faisait, "oh allez, laissez moi les effrayer un peu." Je n'aurais pas dû faire de remarques sur ce qui a avait besoin d'être "adoucis" ou pas, parce que je n'ai pas du tout vu les rushs; Russell oui. C'était sa décision. »

« Mon travail est d'être à l'écoute de la peur, dans tout ses détails», explique Davies. « Nous avons tous gardé un œil sur les monstres – sont-ils trop bizarres, trop baveux, trop acharnés? Nous avons agit avec sérieux, sans neutraliser l'excellent concept. Sur 57 épisodes [ depuis le retour de [i]Doctor Who[/i] en 2005 ], et avec la meilleure audience chez les enfants du pays, nous avons à peine reçu que quelques plaintes. Je suis fier de notre vigilance. Nous avons retiré de petits détails, comme le bruit des ossements qui craquent dans la transformation en masque à gaz dans The Empty Child [ 2005 ], les scènes de personnes qui souffrent beaucoup trop ont été effacées, les étranglements, agression au couteau, et tout ce qui peut être facilement imités par les enfants. On interdit pas à un enfant de sept ans de voir du sang le soir, mais je le ferai si c'est une circonstance extrême. Et encore, avec modération. »

Les lecteurs doivent imaginer que The Waters of Mars est le défi de Davies envers la réputation de son successeur comme maitre de la terreur Who. Les précédentes ''horreurs'' de Moffat impliquaient des enfants-masque à gaz zombies demandant 'est-ce que tu es ma maman ?' dans The Empty Child, des statues d'Anges Pleureurs en 2007 dans Blink, et des ombres carnivores en 2008 dans Silence in the Library. « Steven et moi devons faire fuir les gens » , rigole Davies. « Il a ce merveilleux avantage d'avoir des enfants, donc il n'a pas à se rappeler comment étaient les effrayantes ombres sous le lit; il peut le voir par lui même, dans sa propre maison! C'est son esprit qui a inventé les ces magnifiques Anges Pleureurs – terreur absolue, venant de quelque chose qui ne peut bouger! J'abandonne. Je me rend. L couronne est sienne. »

« Je suppose que c'est ma réputation », confie Moffat, « mais c'est une sorte d'absurdité, vraiment, non? J'écrivais des choses comme en 2006, The Girl in the Fireplace, qui est un fardeau en robe d'époque [ en fait, il y avait cette scène de cauchemar de l'androïde sous le lit de la jeune Reinette]. On essaie de penser à quelque chose qui effraie les gens, mais je ne pense pas qu'on veuille horrifier qui que ce soit. Les monstres sont juste fabriqués. On sait que ce sont des hommes déguisés. Que ce sont des monstres venant des contes de fées. Les enfants font clairement cette distinction entre le monde réel et le monde illusoire – et les gens qui disent que non sont insensés. »

Et à propos des mamans et des papas? « Je pense qu'il y a des choses dans The Empty Child qui effraient plus les adultes que les enfants », admet-il. « Un enfant étrange est probablement plus effrayant pour un adulte. Mais si on est vraiment terrifié par Doctor Who quand on est adulte, à ce moment là, hum... » On a besoin de se ressaisir? « Oui. Il doit y avoir des films qui font trembler. Avez-vous vu The Ring?! Mais si vous mettez Blink à 9 ou 10 heures en disant aux gens, 'Ohh, c'est vraiment angoissant', ils voudront être remboursés ! Mais dans ce contexte – à 7 heures le samedi soir, quand Ant et Dec sont en train de jaser [Anthony McPartlin et Declan Donnelly, ndm] – Blink est en effet assez effrayant. »

Comme ce sera les deux derniers épisodes finaux avec David Tennant, donc on le promet. Son final aura un air de Noël. « Les ombres s'assombrissent », dit Davies, « comme nous rentrons dans le voyage final du Docteur. Les vieux amis sont de retour – avec Bernard Cribbins et Catherine Tate [Wilf et Donna] qui nous livrent leur plus sincères performances – mais il y a un vieil ennemi de retour à la vie alors que Noël approche. Le retour du Maitre est juste le commencement de la plus importante, la plus larmoyant histoire jusqu'à maintenant. La Porte de l'Immortalité attend, conclue-t-il mystérieusement, et au delà de ça... le dixième Docteur fait face à la plus épouvantable terreur de toute ».



Traduction par Cookie-Show
relecture par Duam78


©Radio Times - 2009 - Toute reproduction, partielle ou complète, est interdite sans autorisation des Webmasters.



_________________

Merci Circus Doll pour l'avatar


Last edited by Duam78 on Mon 30 Nov 2009 - 15:31; edited 1 time in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 12 Nov 2009 - 21:31    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
pierrelegrand
Fan

Offline

Joined: 02 Nov 2009
Posts: 61
Localisation: prés de Marseille

PostPosted: Fri 13 Nov 2009 - 18:07    Post subject: Radio Times - The Scariest Doctor Who ? (avec traduction) Reply with quote

Duam . 
Back to top
Duam78
Lady of the Tardis

Offline

Joined: 24 Mar 2009
Posts: 2,761
Localisation: Chartres

PostPosted: Mon 30 Nov 2009 - 15:32    Post subject: Radio Times - The Scariest Doctor Who ? (avec traduction) Reply with quote

Traduction de l'article disponible dans le 1er post
merci à Cookie-Show
_________________

Merci Circus Doll pour l'avatar
Back to top
Dark Dragonne
Rédacteurs

Offline

Joined: 23 Nov 2009
Posts: 627
Localisation: Sur Mars

PostPosted: Mon 30 Nov 2009 - 16:33    Post subject: Radio Times - The Scariest Doctor Who ? (avec traduction) Reply with quote

Merci ! Okay

le fin de l'article ça promet ! 
_________________
Back to top
MSN
lilbulle
Là faut s'inquiéter...

Offline

Joined: 13 May 2009
Posts: 1,147

PostPosted: Mon 30 Nov 2009 - 18:26    Post subject: Radio Times - The Scariest Doctor Who ? (avec traduction) Reply with quote

Merci pour la traduction, c'est vrai que le fin de l'article peut faire .
Back to top
MSN
Flo
Rédacteurs

Offline

Joined: 04 Jun 2009
Posts: 272

PostPosted: Tue 1 Dec 2009 - 13:41    Post subject: Radio Times - The Scariest Doctor Who ? (avec traduction) Reply with quote

Merci beaucoup pour la traduction
_________________
Il faut profiter de la vie !!
Back to top
mikkie
Rédacteurs

Offline

Joined: 25 Jun 2009
Posts: 148
Localisation: Living in Lucid Dreams

PostPosted: Tue 1 Dec 2009 - 20:18    Post subject: Radio Times - The Scariest Doctor Who ? (avec traduction) Reply with quote

Merci pour la traduction.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    David Tennant - The Royal Tennant Company Forum Index -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Articles de presse -> 2009 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  



Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group