David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum
David Tennant - The Royal Tennant Company
Le premier et unique forum francophone dédié à David Tennant
 
David Tennant - The Royal Tennant Company Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



:: 4x14 - The Next Doctor ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Le CV de David -> Doctor Who
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Duam78
Lady of the Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 2 759
Localisation: Chartres

MessagePosté le: Jeu 30 Avr 2009 - 10:08    Sujet du message: 4x14 - The Next Doctor Répondre en citant




cet épisode n'ayant pas été diffusé en France
==> Spoilers <==
 



Fiche Technique
Cast:  
David Tennant (Le Docteur), David Morrissey (Jackson Lake), Velile Tshabalala (Rosita), Dervla Kirwan (Miss Hartigan,) Nicholas Briggs (Cybermen-voix), Paul Kasey (Cyberleader), Ruari Mears (Cybershade), Edmund Kente (Mr Scoones), Michael Bertenshaw (Mr Cole), Jason Morell (le Vicaire), Neil McDermott (Jed), Ashley Horne (le garçon d'écurie), Tom Langford (Frederick), Jordan Southwell (Urchin), Matthew Allick (Docker).  
Auteur:  
Russell T Davies
Scénario:
 
Lindsey Alford
Réalisateur:  
Andy Goddard
Diffusion:  
25 décembre 2008 (UK)
Producteur(s):
 
Susie Liggat
Russell T Davies, Julie Gardner (exéc. prod.)
Durée(s)  
60 mins
Musique:  
Murray Gold
Code de production:  
4.14 (Christmas spécial 2008)


Chronologie :
 


Cet épisode suit Journey's End (et le mini épisode Music of the Spheres) et précède le spécial de Pâques 2009 Planet of the Dead.


Trailer :

 


Synopsys :

La veille de Noël, 1851... Des Cybermen marchent dans la neige du Londres Victorien. Mais lorsque le Docteur rencontre un autre Docteur, les deux doivent combiner leurs forces pour arrêter l'ascension du Cyberking.

 


Le Docteur atterrit à Londres la veille de Noël, en 1851. Il y rencontre une femme appelée Rosita Farisi et un homme qui dit s'appeler "Le Docteur". Après avoir échoué dans la capture d'un Cybershade, les deux hommes discutent et le Docteur se demande si cet homme n’est pas une de ses futures incarnations.

Malheureusement, l'autre Docteur est amnésique et ne se souvient de rien concernant son passé. Dans le même temps, les Cybermen sont en train de préparer une attaque, aidés par un allié humain, Miss Mercy Hartigan. Le Docteur suit son "lui futur" jusqu'à la maison du révérend qui vient d'être retrouvé mort. Là, ils cherchent ce qui s'est réellement passé.

Le "Next Docteur" commence à retrouver des bribes de sa mémoire, lorsque Le Docteur trouve deux 'infostamps' (dispositifs de stockage de données des Cybermen). C'est alors que le "Next Docteur" se remémore la nuit durant laquelle il a perdu la mémoire. Mais c'est à ce moment là que les Cybermen attaquent les deux hommes et le "Next Docteur" les tue avec une décharge électrique générée par l'infostamp.

 


Aux obsèques du Révérend, Mercy Hartigan et les Cybermen attaquent les personnes présentes. Quatre personnes sont épargnées, Mercy leur pose des "oreillettes" et les envoie chercher tous les enfants des maisons de correction. Alors qu'ils se dirigent vers la "base" du "Next Docteur", celui-ci montre au docteur son "Tardis" ("Truc Arien Rempli d'Air et Imprégné de Style"), qui n’est en fait qu’une une simple montgolfière.

En comprenant ce qui est arrivé, le Docteur explique que les Cybermen se sont échappés du "Void"(après la Bataille Canary Wharf : cf Doomsday) lorsque les murs de l'univers ont été affaiblis lors de la plus grande des bataille. Arrivés dans le Londres du XIXe siècles, les Cybermen se sont heurtés à un homme, Jackson Lake (la première personne qui a disparu) les attaquant lui et sa femme. Dans la confusion, Jackson Lake a détruit "involontairement" les Cybermen avec un infostamp (dont un contenait des informations sur le Docteur glanées par les Daleks), mais cela a eu un effet secondaire inattendu : L'esprit de Lake fut écrasé par les informations sur le Docteur et cela couplé avec la mort de sa femme, a entraîné un « état de fugue » faisant croire à Jackson Lake qu'il était réellement "Le Docteur".

 


Entre temps, les enfants enlevés par les Cybermen sont enfermés dans une écluse sous la Tamise. Le Docteur et Rosita enquêtent et se trouvent confrontés à Miss Hartigan, qui leur explique que les Cybermen lui ont offert sa "libération" en échange de son aide. Le Docteur rend l'infostamp aux Cybermen, qui le téléchargent et confirment que c'est bien lui le véritable Docteur et leur adversaire. Miss Hartigan ordonne aux Cybermen de tuer les tuer tous les deux mais Lake, remis de ses émotions, intervient et détruit les Cybermen avec un autre infostamp, leur permettant de s'échapper. Miss Hartigan, furieuse, leur annonce alors que le Cyberking s’élèvera ce soir.

Lake révèle que lui et sa famille ont été attaqués dans la cave de leur nouvelle maison et le Docteur se rend compte que c’est par là que Lake peut les conduire à la base des Cybermen. Ils y trouvent une arche dimensionnelle, volée aux Daleks, qui a permis aux Cybermen de s'échapper du Void. Dans la base souterraine, les enfants captifs travaillent afin de produire la puissance nécessaire à l'arrivée du Cyberking. Hartigan est trahie par le Cyberleader et elle est « convertie » en Cyberking.

 


Cependant, elle est trop puissante pour être contrôlée par le Cyberleader et utilise ses nouveaux pouvoirs pour le détruire. Le Docteur, Rosita et Jackson libèrent les enfants, y compris le fils de Jackson qui avait été enlevé lorsqu’il avait été attaqué. Or, un gigantesque robot cyberman - faisant office de vaisseau et d’usine à transformation - apparaît dans la Tamise et commence à mettre Londres à feu et à sang. Utilisant le "Tardis" de Lake, le Docteur somme Hartigan de cesser ses actes et lui offre même une chance de vivre dans la paix, dans un autre monde.

Quand elle refuse, le Docteur est dans l’obligation d’utiliser un grand nombre d'infostamps pour couper sa connexion avec le Cyberking et lui faire prendre conscience de ce qu'elle est devenue. En comprenant cela, Hartigan pousse des cris d'horreur détruisant les Cybermen et elle-même. Avant que le Cyberking ne s'effondre sur Londres et détruise la ville et ses habitants, le Docteur utilise l’arche dimensionnelle pour l'envoyer dans le vortex du temps.

 


Londres est sauvée, le Robot « exilé ». Jackson remercie le Docteur pour ce qu'il a fait et lui propose de célébrer Noël avec lui, Rosita et son fils. Mais fidèle à sa réputation, le Docteur refuse. Arrivés près du Tardis, Lake demande à le visiter, mais étourdis par tant de technologie il sort rapidement sous les yeux amusés du Docteur. Alors qu’ils allaient se séparer, Lake demande au Docteur la raison de son choix de continuer à voyager mais seul. Le Docteur répond que le départ (volontaire ou subit) de ses anciens compagnons lui ont brisé le cœur… et qu’il ne veut plus connaître cette souffrance. Lake propose une nouvelle fois au Docteur de rester dîner avec eux, et à sa grande surprise, Le Docteur accepte. Ils s'éloignent alors vers ce repas en "l'honneur de ceux qu'ils ont perdu"  


Citations:
 



Citation:

Rosita : Docteur ? Docteur ?
Le Docteur : Qui, moi ?

***

Rosita : Docteur !
Le Docteur : C'est bon, je suis là, coucou !
Rosita : Ne soyez pas stupide ! Qui êtes-vous ?
Le Docteur : Je suis le Docteur.
Rosita : Docteur qui ?
Le Docteur : Juste le Docteur.
Rosita : Mais vous ne pouvez pas être deux !

***

Le Docteur : Attendez, qui êtes-vous ?
Le Next Docteur : Le Docteur. Simplement le Docteur... Le seul, l'unique et le meilleur... Rosita, le tournevis sonique !
Le Docteur : Le quoi ?
Le Next Docteur : Retournez vite au TARDIS
Le Docteur : Retourner où ?
Le Next Docteur :: Veuillez reculer, Monsieur. C'est un travail de Seigneur du Temps.
Le Docteur : Un travail de seigneur de quoi ?
Le Next Docteur : Oh, c'est différent !
Le Docteur : Oh, c'est nouveau !
Le Docteur & le Next Docteur : "Allons-y."

***

Le Next Docteur : Oh, je vous présente Rosita. Ma fidèle compagne, qui me réprimande toujours.
Le Docteur : Eh bien, comme toujours, non ? Rosita ? Joli nom. Bonjour, Rosita.

***

Le Docteur : Mais vous êtes le Docteur. Le prochain Docteur. Ou un prochain, quoi qu'il en soit... Non, non, ne me dites rien. Quoique... J'espère ne pas avoir trébuché sur une brique, ça serait gênant. Indolore, au moins.
Le Next Docteur :: Il y a pire, ça dépend de la brique.

***

Le Next Docteur : Comment étais-je ? Dans le passé ?
Le Docteur : Je ne crois pas que je devrais vous le dire. Désolé. Il faut être prudent avec l'amnésie. Un mauvais mot...
Le Next Docteur : C'est étrange, cependant. Je vous parle de Cybermen venant des étoiles et vous ne clignez même pas des yeux, M. Smith.
Le Docteur : Ah, ne pas cligner, vous vous en souvenez ? Ne pas cligner, quoi qu'il arrive ? Les clignements et les statues ? Sally et les anges ? Non ?
Le Next Docteur : Vous êtes vraiment étrange.
Le Docteur : Hmm, je le suis toujours.

***

Le Docteur : Salut.
Le Next Docteur : Comment êtes-vous entré ?
Le Docteur : La porte de devant. Je suis doué avec les portes. Si je puis me permettre,est-ce là votre tournevis sonique ?
Le Next Docteur : Oui. Je serais perdu sans lui.
Le Docteur : Mais c'est un tournevis. Qu'a-t-il de sonique ?
Le Next Docteur : Eh bien, euh, il fait du bruit. C'est sonique, non ?

***

Le Next Docteur : Quel est ce bruit ?
Le Docteur : Oh, c'est juste moi... je sifflote.

***

Le Next Docteur : Je vous en supplie, John. Aidez-moi.
Le Docteur : Ah. Une demande que je ne refuse jamais.

***

Le Docteur : Je suis super doué au sabre !

***

Miss Hartigan : M. Cole, M. Scoones, M. Fetch et M. Milligan, restez où vous êtes. Votre présence est requise. Les autres, ne me seront d'aucune utilité. Désolée.
-Que sont-ils ?
Miss Hartigan : Des Cybermen.
-Sauve qui peut !
Miss Hartigan : Je répète, M. Cole, M. Scoones, M. Fetch et M. Milligan, restez là.
-Sorcière !
Miss Hartigan : Joyeux Noël à vous aussi.

***

Le Docteur :Docteur, la réponse est dans votre TARDIS. Puis-je le voir ?
Le Next Docteur : M. Smith, ce serait un honneur. Le voilà ! Mon transport à travers le temps et l'espace. Le TARDIS.
Le Docteur : C'est une montgolfière.
Le Next Docteur : Un TARDIS. T-A-R-D-I-S. ça veut dire "Truc Arien Rempli d'Air et Imprégné de Style". Vous voyez ?
Le Docteur : Maintenant, oui. J'aime bien. Bon TARDIS.

***

Le Next Docteur : Je pourrai partir, dans le TARDIS,
une fois que Londres sera sauve. Et enfin, quand je serai là-haut... Pensez-y, John. L'espace et le temps. L'évasion parfaite.
Le Docteur : Vous vous êtes déjà demandé ce que vous vouliez fuir ?
Le Next Docteur : Tout le temps.
Le Docteur : Voulez-vous que je vous le dise ? Je crois que j'ai compris. Je sais comment vous êtes devenu le Docteur. Qu'en dites-vous ? Voulez-vous le savoir ?
(…)
Le Next Docteur :Je ne suis qu'un mensonge.
Le Docteur : Non, non. Les InfoTubes ne sont que faits et chiffres. Ce courage, sauver Rosita, défendre Londres. Et cette invention, construire un TARDIS, tout ça vient de vous.

***

Cyberman : Vous êtes le Docteur.
Le Docteur :Bonjour !
Cyberman : Vous serez supprimé.
Le Docteur : Mais laissez-moi mourir heureux ! à quoi vont servir ces enfants ?

***

Miss Hartigan : Mais vous m'aviez promis de ne jamais me convertir !
Cyberleader : C'est ce que vous appelez "un mensonge".

***

- Allez, vite ! Courez aussi vite que possible !
- Si vous vous dépêchez, vous aurez du gâteau !

***

Le Docteur : Jackson, vous avez votre fils. Vous avez une raison de vivre.
Le Next Docteur : Et pas vous ?

***

Le Next Docteur : C'est le TARDIS ! Il vole !
Un Homme : Mais qui est-ce ?
Le Next Docteur : Son nom, Monsieur... est le Docteur !

***

Le Next Docteur : Mesdames et Messieurs, je connais cet homme. Ce Docteur, là-haut. Je sais qu'il a fait cela des centaines de fois, mais que pas une fois, Monsieur, pas une seule fois, on ne l'a remercié ! Mais c'est terminé ! En ce matin de Noël, je vous le dis, "Bravo, Monsieur ! Bravo !" Bravo, Monsieur ! Bravo, Docteur !

***

Le Next Docteur : Nous pensions dîner tous ensemble à la Halte du Voyageur. Un repas de Noël, pour célébrer et se souvenir de ceux que nous avons perdus... Vous ne restez pas ?
Le Docteur : Je vous l'ai dit, "vous me connaissez".
Le Next Docteur : Non. Je crois que personne ne vous connaît.

***

Le Next Docteur : C'est le moment de se quitter, je suppose.
Le Docteur : En avant.
Le Next Docteur : Dites-moi une chose. J'ai vu beaucoup de moments
de la vie du Docteur, et vous n'étiez jamais seul. Tous ces superbes compagnons ! Plus jamais ?
Le Docteur : Non.
Le Next Docteur : Puis-je vous demander pourquoi ?
Le Docteur : Ils partent. Parce qu'ils le doivent, parce qu'ils trouvent quelqu'un d'autre, et certains... Certains... m'oublient. Je suppose qu'au final... Ils me brisent le cœur.

***

Le Next Docteur : Cette proposition de dîner de Noël, ce n'est plus une demande. C'est un ordre ! En souvenir de ceux que nous avons perdus.
Le Docteur : C'est parti, alors.
Le Next Docteur :Vraiment ?
Le Docteur :Juste pour cette fois. Vous avez réussi à me faire changer d'avis. Peu de gens en sont capables ! Jackson... Je suis ravi que vous ayez été le Docteur.
Le Next Docteur : Le repas attend. Venez, par ici.
Le Docteur : Certainement ! Joyeux Noël, Jackson.
Le Next Docteur : Joyeux Noël, en effet, Docteur !
 






Références aux anciens épisodes:
 


* Le Doctor fait référence aux évènements de l'épisode Blink pour essayer de faire remonter des souvenirs chez le "Next Docteur"

Citation:

Le Next Docteur : C'est étrange, cependant. Je vous parle de Cybermen venant des étoiles et vous ne clignez même pas des yeux, M. Smith.
Le Docteur : Ah, ne pas cligner, vous vous en souvenez ? Ne pas cligner, quoi qu'il arrive ? Les clignements et les statues ? Sally et les anges ? Non ?


* Le Docteur n'est pas étranger du maniement des épées et du combat avec elles. cela a déjà été montré dans les épisodes The Sea Devils, The Androids of Tara, The Kings Demons and The Christmas Invasion.

* Le Docteur se rappelle la bataille de Canary Wharf dans Doomsday, où les Cybermen et les Daleks avaient été pris au piège dans le void. Il se remémore alors les événements de Journey's End, où les Daleks de Davros avaient utilisé une bombe de réalité pour détruire le void

* En parlant de ses compagnons à la fin de l'histoire, le Docteur mentionne ceux qui l'ont quitté parce qu'ils devaient (Tegan et Martha), parce qu'ils avaient trouver quelqu'un d'autre (Susan, Rose (bien qu'elles auraient voulu rester avec le Docteur) et Peri), ou parce qu'ils l'avaient oublié (Jamie, Zoe et Donna).

Citation:

Le Docteur : Ils partent. Parce qu'ils le doivent, parce qu'ils trouvent quelqu'un d'autre, et certains... Certains... m'oublient. Je suppose qu'au final... Ils me brisent le cœur.


* Les informations contenues dans l'Info-stamp montrent toutes les incarnations du Seigneur du Temps : le Premier Docteur (The Time Meddler), Deuxième Docteur (The Ice Warriors), Troisième Docteur (Terror of the Autons), Quatrième Docteur (City of Death), Cinquième Docteur (Arc of Infinity), Sixième Docteur (The Mysterious Planet), Septième Docteur (Time and the Rani), Huitième Docteur (The Movie), Neuvième Docteur (The Parting of the Ways) et le Dixième Docteur (The Family of Blood). D'autres extraits, plus tard dans l'épisode sont tirés de Blink, The Runaway Bride, Voyage of the Damned and The Lazarus Experiment.

* La scène dans laquelle les Cybermen identifient "le Docteur" (en réalité Lake) au travers le Cybershade ressemble à la scène dans laquelle les Cybermen Mondasian identifient le Docteur dans Earthshock via leurs serviteurs, des androïdes. Aussi la scène dans lequel le Docteur montre à Jackson Lake ce qui est contenue dans l'infostamp, montrant les dix incarnations, ressemble à la scène dans laquelle les Cybermesn Mondasian examinent leur base de données pour voir leurs précédentes rencontres avec le Docteur, aussi bien que la scène dans The Brain of Morbius où l'on montre les incarnations passées du Docteur pendant un concours de "casse-tête".

* Cette histoire marque pour la seconde fois, le fait que Doctor Who: the film fait véritablement partie de la mythologie Whoienne. La première fois était dans Human Nature où une illustration de Paul McGann était insérée dans le livre. Dans cet épisode, c'est un extrait du film qui est intégré.

* "Le test" de Miss Hartigan pour vérifier le bon fonctionnement des oreillettes, en demandant aux sujets de tourner en rond, fait miroir à l'épisode Rise of the Cybermen.

* Jackson Lake surnomme les Cybershades "'petite bête craintive", tout comme le Docteur l'avait fait à propos de Rose lorsqu'ils avaient rencontré la Reine Victoria dans Tooth and Claw.

* Mickey Smith avait déjà utilisé le terme de "Cyberking" dans Army of Ghosts lorsqu'il spéculait sur ce que pouvait contenir le vaisseau du vide.

* Miss Hartigan utilise l'expression "Excellent" qui était précédemment liée aux Cybermen des années 1980.

* Le Cyberleader de cet épisode a un design différent de celui rencontré dans Doomsday : un "visage" noir et son cerveau à "découvert".  


Notes de tournage :
 


* Les deux premières minutes de ce "Christmas spécial" ont été diffusées lors du Children in Need du 14 novembre 2008.
 

* L'épisode a été tourné à Gloucester pour les extérieurs. Il est à noter que le plateau servant pour le décors de l'écluse où les enfants travaillent pour les Cybermen ets en fait le même plateau redécoré du Hub de Torchwood.

* L'épisode a totalisé 13.1 millions de téléspectateurs (25/12/2009 sur BBC One) soit 50,5% de part de marché.

* L'épisode a été filmé pendant la production de Série 4, c'est la première fois qu'un Christmas spécial est filmé en même temps que les épisodes de la saison précédente, dans le but d'inclure à la fin du final de la Saison 4, un trailer annonçant le prochain spécial.

* Dans les bonus présents dans le coffret DVD de la série 4, il y a la fin alternative de Journey's End qui aurait dû finir sur un suspens laissant voir l'arrivée des cybermen dans le Tardis, derrière le Docteur. Cette fin a été supprimée, du fait que rien durant le 4x13 ne puisse expliquer la présence de ces Cybermen dans le Tardis.
 

* Russell T Davies a révélé à Radio Times aux Temps de Radio : "le Docteur se retrouve face à lui même, lui faisant prendre conscience que sa 10e incarnation devra mourir..."

* Cet épisode a fait l'objet d'une grosse campagne de désinformation allant jusqu'à laisser filtrer de fausses rumeurs sur un épisode nommé Fear Factor qui aurait vu "deux" Docteurs laissés en plein péril à la fin de l'épisode.

* Le titre du spécial Pâques 2009 a été révélé à la fin de l'épisode (sans un véritable trailer) : Planet of the Dead.

* C'est le premier "Christmas Special" pour lequel aucune nouvelle chanson n'a été composée. La seule chanson entendue est "God Rest Ye Me, Gentlemen".

* Pour conserver la surprise de l'identité réelle du personnage joué par David Morissey, celui-ci a été crédité sous le nom de "Le Docteur" dans Radio Times.

* Russell T Davies aurait nommé la compagne de Jackson Lake "Rosita" car il contenait les résonnances des prénoms de Rose et Martha. Rosita signifie également "petite Rose" en espagnol.

* C'est la troisième fois dans l'histoire de la série qu'un épisode mettant en scène des Cybermen (sans Daleks) suit directement un épisode avec des Daleks (sans Cybermen). les deux autres cas sont :
The Tomb of the Cybermen puis The Evil of the Daleks
Revenge of the Cybermen puis Genesis of the Daleks.

L'inverse a étét réalisé à une seule occasion : The Power of the Daleks puis The Tenth Planet.

Ces observations excluent évidement les histoires non télévisuelles ainsi que le mini-épisode Music of the Spheres
 



Clins d'oeil:
 


* On retrouve dans cet épisode les deux Davids de Blackpool : David Tennant et David Morrissey. (2004)

* Le Docteur demande à un garçon au début de l'histoire, ' quel jour est-ce ? ', le garçon répond: ' c'est la Veille de Noël, Monsieur ', ce sont là deux références à Scrooge et A Christmas Carol.

* La mélodie du chant de Noël "God Rest Ye Me, Gentlemen", entendue lorsque le Docteur arrive, est la même que celle de "Venusian lullaby" que le 3e Docteur chante dans The deamons et The Curse of Peladon.  



Mon avis :
 


Première réaction : Tout simplement génial !!! du pur Doctor Who ... le seul, l'unique et le meilleur !!!
Deuxième réaction : L'univers londonien du 19e siècle est tout simplement géant. Les décors et rajouts numériques pour recréer le Londres de l'époque sont tout simplement splendides.
Troisième réaction : The Sun ne s'était pas trompé : Brillante idée pour faire "revenir" les dix docteurs et quelle joie de revoir Nine... (mon premier Doc).


Et en vrac...
J'ai ri aux éclats tant de fois... toute la scène de la "corde" au début était terrible... et les voir, tous les deux trainés derrière le cybershade... j'en rit encore...

et le coup du Tardis "mongolfière" ... et la référence au merveilleux "Blink" ...

Les deux Davids se sont donnés à fond... que ce soit dans la comédie ou plus dans un coté tristesse, mélancolie, regrets... Morirssey est simplement génial en "présumé" Eleven ou en Jackson Lake (coup que je n'avais pas vu arriver...) et Tennant nous offre un Docteur, le plus "noir" depuis longtemps... renfermé sur lui-même après la perte de Rose et Donna... "They break my heart" ... : => plus de compagnons...

L'actrice qui joue Rosita est elle aussi parfaite, tout comme Miss Hartigan/Cyberking (là aussi je me suis fait avoir...).

Par contre, j'ai un peu tiqué sur le robot à la "transformers"... un peu too much pour moi peut-être... mais à part ce petit point de détail....

Bref, Encore un épisode magnifique, où le comique de situation "so british" flirt avec les scènes plus touchantes de Jackson se remémorant ce qui est arrivé à sa femme et son fils, ou celles de Ten, se remémorant ses anciens compagnons.

Bravo Mr Russell T Davies
 



Diffusion en France:
aucune à ce jour  




DVD:



pas de date de sortie prévue pour le DVD français  


The Next Doctor a été mis en vente au Royaume-Uni le 19 janvier 2009 et inclu différents bonus :
* Doctor Who Prom 2008
* Music of the Sphere (mini-épisode diffusé durant le Prom)
* Doctor Who Confidential  


Pour information, le DVd est disponible chez :amazon.co.uk, Play.com & ForbiddenPlanet
pas de sous-titres FR mais les sous-titres UK existent.

 
 

Liens:
 




Galerie:














 

_________________

Merci Circus Doll pour l'avatar
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Avr 2009 - 10:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Le CV de David -> Doctor Who Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  



Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com