David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum
David Tennant - The Royal Tennant Company
Le premier et unique forum francophone dédié à David Tennant
 
David Tennant - The Royal Tennant Company Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



:: The Times - Interview David Tennant/Russel T Davies (avec traduction) ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Articles de presse -> 2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
isaf
Tennant Encyclopedia

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 1 261
Localisation: Lausanne

MessagePosté le: Lun 20 Avr 2009 - 19:20    Sujet du message: The Times - Interview David Tennant/Russel T Davies (avec traduction) Répondre en citant

Voici la traduction de l'interview de David Tennant et Russel T Davies
parue dans le Times le 5 avril 2009.
  


  



  
Citation:
Why David Tennant and Russell T Davies are leaving Doctor Who

Easter special Planet of the Dead marks departure, to be replaced by 11th Doctor Matt Smith and writer Steven Moffatt

The end is nigh. Doctor Who returns at Easter for the first of four 2009 specials that will culminate in the 10th Doctor, David Tennant, regenerating into the 11th, Matt Smith. When Tennant leaves, so does Russell T Davies; Steven Moffat will replace him as head writer and executive producer.

The partnership of lifelong Whovians Tennant and Davies has seen the show cement itself in the national psyche, exterminate all competition in the ratings and scoop award after award. During a break from making the next special in Cardiff, Tennant and Davies steeled themselves with a tray of BBC sandwiches to consider past, present and future. Very Who.

Tell us about the Easter special, Planet of the Dead
Russell T Davies People are going to be Doctor Who-deprived this year, so it’s got everything in it: CGI monsters, prosthetic monsters, army, police, an alien planet . . . It’s our last chance to have a bit of a laugh. Now the Doctor’s facing the end of his life, it’s going to get dark.
David Tennant Some of it was filmed in Dubai, and there were sandstorms . . . We were despairing. I’d look into the distance and go (Acting), “What is this strange alien world?” Well, I couldn’t actually open my eyes to look at it. The Exfoliation of Doom would be a good subtitle. My hair was full of sand. And blonde. I looked like Tina Turner.

Come the final curtain, will there be a dry eye in the house?
RTD I should f***ing think not!
DT Well, I cried (when I read it).
Did you make a pact to leave together?
DT We talked about it. It wasn’t a pact . . . I’d sort of decided. But then I nearly changed my mind again.
RTD We had dinner and chatted about it a few years ago. It just felt right. The BBC asked me to do a series five, but I didn’t shift at
DT I kept my options open as long as I could!

Your run on Doctor Who saw you bring back plenty of old favourites: K-9, the Master, Davros. Anything you didn’t get round to?
DT We certainly ticked rather more fan-boy boxes than I expected. The second episode I shot had (the 1970s companion) Sarah Jane and K-9 in it. My 10-year-old self melted rather when (the Sarah Jane actress) Elisabeth Sladen came in.
RTD I would have loved to have done a Star Trek crossover. The very first year, we talked about it. Then Star Trek finally went off air. Landing the Tardis on board the Enterprise would have been magnificent. Can you imagine what their script department would have wanted, and what I would have wanted? It would have been the biggest battle.

Didn’t George Lucas try to recruit you, Russell, as a writer for his Star Wars TV series?
RTD He came knocking on every single writer’s door in the whole land. And there are British writers working for him on this Star Wars series. But I’m not allowed to say who. The writers are out there now, at Skywalker Ranch (in California). Yesterday, they were allowed into the props room; they were playing with lightsabers. It’s a lovely job. But I’m not going to do a sci-fi series that’s second-rate compared to Doctor Who (hoots of laughter).
DT Do you feel you want to do something with grown-up people having sex?
RTD Yes. And I’d like to write something like that, too. Boom, boom!
DT Woo-hoo! He can still tell ’em, ladies and gentlemen.

Both of you must have been offered other sci-fi reboots.
RTD Oh, I get those. Someone did ask me about (the 1960s television series) Lost in Space, and that could be brilliant. Obviously, I said no. I’m sorry, I’ve done the best. But Lost in Space did make me think for a moment. If they got that right: a family, a robot, a villain, trapped on a spaceship . . .
DT I’ve been offered a sci-fi thing — that I’m not allowed to discuss.

David, your Hamlet attracted a new crowd for the RSC. Teenage girls dressed up like they were off down the disco, apparently.
DT Dressing up? No! Which tabloid have you been reading?

Come on, hundreds of people camped out overnight for tickets.
DT Well, I suppose there were people who wouldn’t have necessarily come to see the RSC do Hamlet. But there was never a sense that people were there for the wrong reasons. There was not anybody dressed up as a Cyberman in the front row. (Thinks) I’m not suggesting Doctor Who didn’t sell a few tickets, but. . . Who fans are clever people.
RTD They’re intelligent, literary people. I thought it was magnificent. Can I say that? And I do not want to sit through three and a half hours of Shakespeare. I said, “If I fall asleep, hit me.”
DT Thanks for that. What if the cast had seen you? “Aren’t you Russell T Davies?”

In Stratford, some shops had Doctor Who-themed promotions.
DT There was a chip shop that put up a poster — “Exterminate Your Hunger!” But this story has got out of proportion.

Will you concentrate on theatre after Doctor Who? You’ve said: “Theatre is my default way of being.”DT Only because it’s always felt like my normal job. For the first few years, I’d do the odd episode of Rab C Nesbitt, but theatre paid the rent. (Not entirely convincingly) I have no idea what happens when I finish here. It’s a blank canvas. (Knowingly landing Davies in it)What about you, Russell? (Davies roars with laughter, ignores the question) Do you ever see yourself just producing and not writing?
RTD No. Though, if the right thing . . . maybe . . . No, no. NO. I hate other people’s scripts. (Laughs) I’m only in it for me.

The working title “MGM” — More Gay Men — has been mentioned for your next television project. Something more along the lines of your 1999 drama Queer As Folk?
RTD Yes, maybe.
DT You just made that up one day.
RTD Well, it wouldn’t be about just any gay men. If I said I was going to write about chipmunks, I’d spend the next six months being made president of the Chipmunks Society and would have chipmunks turning up at my door, saying, “Can we have work?” So, maybe I’ll write about gay men.
DT Not a bad idea, though, a chipmunk drama.
RTD You’d be a chipmunk, wouldn’t you? A gay chipmunk?
DT I can’t wait.

Doctor Who has done wonders for Cardiff, where it is filmed. Last month, the BBC awarded the University of Glamorgan £20,000 to investigate the Doctor Who effect.
DT What is that? You mean the effect on Wales itself?
RTD Tourism. Millions of quid have come into Cardiff ’cos of the people visiting here; in the bars, the clubs and the hotels. Taxi drivers take people round on tours now. Let alone the industry that we bring in to work on Doctor Who.
DT The Royal Hotel now does a Doctor Who weekend.
RTD Keeps you busy, doesn’t it?
DT Every weekend. . .
RTD . . . the honeymoon suite!
DT I’m exhausted. The perks of this job are magnificent. No. Apparently, you get a room — obviously — a ticket to the (Dr Who) exhibition and a remote-control Dalek awaiting you on your bed.
RTD That’s not bad, is it? I know, it’s funny: the boats do go up and down Cardiff Bay now, with Dalek voices . . .

It’s been a bad year for the BBC — Sachsgate, the University Challenge debacle. There were even complaints about your colleague John Barrowman on the radio, getting his penis out.
DT It’s never in.
RTD That’s just normal!
DT (As if the world's gone mad) It was on the radio.
RTD It’s getting quite ferocious now. It’s the papers. And, remarkably, we live in a BBC that listens to the papers. If the BBC holds its nerve for another 10 years, those voices will be gone. But I don’t know if the BBC will hold its nerve for another 10 years. And I’ll tell you another thing (bangs table), all those people who said “Get rid of the licence fee”, they haven’t said a word since advertising collapsed and the entire commercial sector’s in danger. ’Cos then you look at the BBC and think, “This is remarkable.” The trouble is, the BBC doesn’t have the nerve to stand up, because it’s so apologetic. It doesn’t fly its own flag and say, “Look how brilliant we are, and look what you’d lose if you attacked us.”
DT As someone who works for the BBC, of course I’ve got a vested interest. But as a consumer who has grown up in Britain, and someone who aspired to do the job I do by everything the BBC did, f*** we’d miss it if it goes.

The episode of Doctor Who Confidential when Matt Smith’s appointment was announced got more viewers than the FA Cup match on ITV.
DT Ha, ha! You see? It’s the final victory! It’s the final victory of spoddy kids like me, who grew up not understanding football and liking Doctor Who, and being ridiculed and seen as geeky, and finally . . .

David, will you be leaving Matt Smith a Bush-to-Obama style note? “From 10 to 11”?
DT We did chat on the phone. And we may well again, I suppose. But there’s nothing to say. He’ll do it his own way. He’s too good and too interesting an actor to want to know from anyone else how to do it.

You cooked up the Doctor’s wardrobe together, based on, of all things, Jamie Oliver appearing on Parkinson. How would you like the Doctor’s look to evolve?
RTD Oh, I wouldn’t presume to say.
DT He’s quite a natty dresser, is Matt. He could probably delve into his own wardrobe for something fairly . . . They may have to tone him down, actually. He’s quite wacky. In a very stylish way, of course. Makes me feel old.
RTD Maybe they should do something different every story. Have him dress like a real person.
DT “Like a real person?” You crazy heretic. He’s already got quite Doctoresque hair.
RTD Yes, but it’s not as good as David’s.
DT Ha! It’s different.
RTD It’s good hair. I like his hair.
DT It is quite . . .
RTD The poor man. We’re discussing his hair!
DT Well, so’s the rest of the country. We may as well join in. I’m just glad it’s somebody else for a change.

Will you, Russell, have any steer in Matt’s character?
RTD Absolutely none. I wouldn’t want to write a single word for him. When he appears, every word will be written by Steven Moffat. He’s Steven’s, and Matt’s, character.
Will you pinch any souvenirs from the set?
DT I never have done.
RTD A whole Tardis. Ha!
DT A sonic screwdriver would be nice. But there’s only two. And they’re worth a fortune.
RTD That would be lovely, wouldn’t it?
DT We’re angling now: “What we’d really like . . . presented in a nice gift box.”

The level of media speculation the show generates has never died down. It’s perhaps rivalled only by James Bond. Remarkable, considering it is, or was, a children’s show.
DT Because it’s got that cross-generational appeal, which few other things have. It’s not a working-class thing, it’s not a middle-class thing. The competition winner from Doctor Who magazine was on set today, a 15-year-old girl. When I was a kid, 15-year-old girls didn’t watch Doctor Who.
RTD It’s hard to express the joy of that. For 20 years, this thing was a joke. It was slightly embarrassing admitting liking it. In fact, very embarrassing. You’d see comedians taking the piss out of it. It would crop up on I Love the 60s shows, where they would make it look like rubbish. And to see it being what it always was in our hearts is just amazing. You mentioned it in the same sentence as James Bond. My God, that’s impossible!
DT The next special has Lindsay Duncan in it. Lindsay Duncan wins Tony awards. This is one of the poshest actors there is.
RTD That just feels so nice. But I always knew it was this good.
DT Are we going to sound terribly smug and sycophantic now?
RTD (Mock heroically) They can take the piss out of what we’re saying. But they’ll never touch us. (Thinks) The whole thing never lost its excitement for me. Otherwise I’d have been gone. That’s not why I’m going now. I’m going “in case”.
DT I would agree with that. I’m going in case it becomes a job. Because it still doesn’t feel like one.

A good rumour: Prince Charles was going to appear.
DT We did ask!
RTD He turned us down, bless him.
DT He didn’t reply personally?
RTD No. You don’t get past a serf.
DT He came to see Hamlet, though. I should have collared him . . . (quickly) That was nothing to do with me. He’s a patron of the RSC. He comes to most things.

Would you work together again?
DT Only if he asks me.
RTD Oh, do shut up. Yes, please. I would love to.  



Citation:

Pourquoi David Tennant et Russell T Davies
quittent Doctor Who 


...
...



 
L’épisode Spécial de Pâques, « Planet of the Dead », marque leurs départs. Ils seront remplacés par le onzième docteur Matt Smith et le scénariste Steven Moffatt.


La fin est proche. Doctor Who revient à Pâques pour le premier des quatre épisodes spéciaux de l’année 2009, qui culminera avec la régénération du dixième Docteur, David Tennant, en onzième Docteur, joué par Matt Smith. Tennant s’en va, et Russell T Davies aussi; Steven Moffat le remplacera en tant que scénariste et producteur exécutif.

L’association entre les deux fans de longue date de Doctor Who, Tennant et Davies, a amené la série à marquer l’inconscient national, à battre tous les records d’audience et à rafler toutes les récompenses. Lors d’une pause dans le tournage des épisodes spéciaux à Cardiff, Tennant et Davies se motivent avec un plateau de sandwiches de la BBC pour aborder le passé, le présent et le futur. Very Who.

Parlez-nous de l’épisode Spécial de Pâques, « Planet of the Dead ».
Russell T Davies Les gens vont être en manque de Doctor Who cette année, donc il y a tout dedans : Des monstres numériques et d’autres en costumes (prosthétiques), l’armée, la police, une planète extra-terrestre….C’est notre dernière chance de rire un petit peu. A partir de maintenant, le docteur fait face à la fin de sa vie, ça va devenir sombre.
David Tennant Une partie du tournage a eu lieu à Dubaï, et il y avait des tempêtes de sable….. nous étions désespérés. Je devais regarder au loin et dire « Quel est cet étrange monde extraterrestre?». Et bien en fait, je ne pouvais presque pas ouvrir mes yeux. « La crème solaire de la mort » serait un bon sous-titre. Mes cheveux étaient plein de sable et tout blond. Je ressemblais à Tina Turner.

Une fois le rideau tombé, aurez vous les yeux mouillés ?
RTD P****, je ne le crois pas !
DT Hé bien, j’ai pleuré (quand j’ai lu le scénario)

Avez-vous passé un accord pour partir en même temps ?

DT Nous en avions parlé. Ce n’était pas un accord….. Je m’étais pratiquement décidé. Et puis j’ai failli changer d’avis.
RTD Nous en avons parlé lors d’un diner il y a quelques années. C’est juste que ca coïncide bien. La BBC m’a demandé de faire une cinquième saison mais je n’ai pas changé ma décision.
DT J’ai gardé toutes les options ouvertes aussi longtemps que je pouvais!

Dans Doctor Who, vous avez fait revenir plusieurs anciens personnages chers au public : K-9, le Maitre, Davros. Il y a-t-il quelque chose que vous n’avez pas eu le temps de faire?
DT C’est sûr que nous avons eu beaucoup plus de références pour les fans que je m’y attendais. Dans le second épisode que j’ai tourné, il y avait Sarah Jane et K-9 (compagnons des années 70). Le garçon de 10 ans qui est en moi s’est attendri quand Elisabeth Sladen (qui joue Sarah Jane) est arrivée.
RTD J’aurai adoré faire un cross-over avec Star Trek. Nous en avions parlé lors de la toute première année. Puis Star Trek s’est arrêté. Ca aurait été formidable de faire atterrir le Tardis à bord du vaisseau Enterprise. Peux-tu imaginer ce que leur département des scénarios aurait voulu, et moi ce que j’aurai voulu ? Ca aurait donné la bataille la plus épique.

Russell, est-ce que George Lucas n’a pas essayé de te recruter comme scénariste pour la série télé Star Wars?
RTD Il est venu frapper à la porte de tous les scénaristes du Royaume Uni. Et il y a des auteurs anglais qui travaillent pour lui maintenant sur la série Star Wars, mais je ne suis pas autorisé à dire qui. Ils sont en ce moment à Skywalker Ranch (Californie). Hier, ils ont été autorisés à aller dans la salle des accessoires et à jouer avec les sabres laser. C’est un super travail. Mais je ne vais pas faire une série de science-fiction qui serait de second niveau par rapport à Doctor Who. (hurle de rire).
DT Est-ce que tu as plutôt envie de travailler sur une série avec des adultes en train de faire l’amour?
RTD Oui, j’adorerai écrire quelque chose comme cela. Boom, boom!
DT Woo-hoo! Il peut encore leur dire, mesdames et messieurs.

 

 

Vous avez du recevoir tous les deux des propositions pour d’autres séries de science- fiction?
RTD Oh oui, j’en ai reçu. On m’a bien demandé pour "Lost in Space" (série télé des années 60) et ca aurait pu être génial. J’ai évidement dit non. Je suis désolé, j’ai fait le meilleur. Mais "Lost in Space" m’a fait réfléchir un instant. S’ils le font bien: Une famille, un robot, un méchant coincés tout ensemble dans un vaisseau spatial….
DT J’ai reçu des propositions pour un truc de science-fiction, mais je ne peux pas en parler.

David, ton Hamlet a amené un nouveau public à la Royal Shakespeare Company. Des adolescentes habillées comme pour aller danser apparemment.
DT Ah bon? Non! Quel tabloïd avez-vous lu?

Voyons, des centaines de gens ont dormis dehors pour avoir des places.

DT Hé bien, je suppose qu’il y avait des gens qui ne seraient pas forcément allé voir Hamlet par la RSC. Mais, il n’y a jamais eu l’impression que certains étaient là pour de mauvaises raisons. Il n’y a jamais eu personne habillé comme un Cyberman au premier rang (pensif). Je ne dis pas que Doctor Who n’a pas fait vendre quelques billets, mais… Les fans de DW sont intelligents.
RTD Ils sont intelligents et littéraires. J’ai trouvé cela magnifique. Est-ce que je peux dire ça? Et je ne veux pas rester assis devant une pièce de Shakespeare de trois heures et demie. J’ai dis : « Si je m’endors, frappe-moi ».
DT Merci pour ça. Qu’est-ce que les acteurs auraient dis s’ils t’avaient vu? « C’est vous, Russell T Davies? »

A Stradford, quelques magasins ont fait de la publicité sur le thème de Doctor Who

DT Il y a eu un vendeur de frites, qui a mis une affiche « Exterminez votre faim! ». Mais cette histoire a pris beaucoup trop d’importance.

Après Doctor Who, allez-vous vous concentrer sur le théâtre? Vous avez dis « Le théâtre est ma façon d’être.»
DT C’est seulement parce que ca a toujours été comme mon travail habituel. Pendant les premières années de ma carrière, j’ai fait le formidable épisode de Rab C Nesbitt, mais c’est le théâtre qui a payé le loyer (pas entièrement convaincu). Je n’ai aucune idée de ce qui va se passer quand j’aurais finis ici. C’est une page blanche. (Se tournant vers Davies). Et pour toi Russell? (Davies rit à gorge déployé et ignore la question). Est-ce que tu te vois un jour uniquement comme producteur et non plus scénariste?
RTD Non. Bien que, si un truc bon…..peut-être…Non, non. Je déteste les scénarios des autres (rire). Je travaille seulement là-dedans pour moi.

Le titre provisoire « MGM » - More Gay Men - a été évoqué pour votre prochain projet télé. Est-ce qu’il s’agit de quelque chose qui se rapproche davantage de votre série de 1999 « Queer as Folk »?
RTD Oui, peut-être.
DT Tu as juste sorti ça un jour.
RTD Hé bien, ca n’était pas simplement sur n’importe quel gay. Si j’avais dis que j’allais écrire sur des tamias (écureuils), j’aurais passé les prochains six mois à être président de la société des tamias et j’aurais eu des tamias venir frapper à ma porte pour dire « Pouvons nous avoir du travail? ». Donc peut-être que je vais écrire sur les gays.
DT Bien que ce n’est pas une mauvaise idée, une série sur les tamias
RTD Tu pourrais être un tamias, n’est-ce pas? Un tamias gay?
DT Je suis impatient.

Doctor Who a fait beaucoup pour la réputation de Cardiff, le lieu de tournage. Le mois dernier, la BBC a accordé 20 000£ à l’Université de Glamorgan pour étudier les effets de Doctor Who
DT Qu’est-ce que c’est que ca? Tu veux dire les conséquences sur le pays de Galles lui-même?
RTD Le tourisme. Cardiff a reçu des millions de livres grâce aux visiteurs; dans les bars, les boites de nuit et les hôtels. Les chauffeurs de taxis organisent même des visites touristiques maintenant. Sans parler des industries que nous avons fait venir pour travailler sur Doctor Who.
DT Le Royal Hotel propose maintenant un week-end Doctor Who
RTD Ca t’occupe, n’est-ce pas?
DT Tous les week-ends. . .
RTD . . .La suite « lune de miel »!
DT Je suis épuisé. Les avantages de ce travail sont formidables. Non, apparemment, tu as une chambre, évidemment, un billet pour l’exposition Doctor Who et une télécommande Dalek sur ton lit.
RTD C’est pas mal, n’est-ce pas? Je sais, c’est drôle: Les bateaux qui naviguent dans la baie de Cardiff ont maintenant une voix de Daleks.

Ca a été une mauvaise année pour la BBC – le scandale de Sachsgate, la débâcle de « the University Challenge ». Il y a même eu des plaintes contre votre collègue John Barrowman à la radio, qui a sorti son sexe.
DT Il n’est jamais rentré.
RTD C’est juste normal!!
DT (Comme si le monde est devenu fou) C’était à la radio
RTD C’est devenu assez féroce maintenant. Ce sont les journaux. Et, ce qui est incroyable c’est que la BBC pour laquelle nous travaillons écoute ces journaux. Si la BBC tient le coup pendant encore dix ans, ce type de discours aura disparu. Mais, je ne sais pas si la BBC peut résister encore dix ans. Et je vais vous dire autre chose (frappe sur la table), tous ces gens qui ont dis «Débarrassez vous de la redevance», ils n’ont pas dis un mot depuis que la pub s’est écroulé et que tout le secteur commercial est en danger. Parce que quand tu regardes la BBC, tu penses « c’est remarquable ». Le problème est que la BBC n’a pas assez de cran pour être fière d’elle même, parce qu’elle s’excuse trop. Elle ne brandit pas son flambeau et dit « Regardez comme nous sommes géniaux, et regardez ce que vous perdrez si vous nous attaquez ».
DT En tant que personne travaillant pour la BBC, j’y suis bien sûr directement intéressé. Mais en tant que consommateur qui a grandi en Grande-Bretagne, et qui a voulu faire le travail que je fais grâce à tout ce que la BBC a fait, p….. ca va nous manquer si ça disparait.

L’épisode de Doctor Who Confidential qui annonce Matt Smith a eu plus de téléspectateurs que le match de coupe FA sur ITV.
DT Ha, ha! Tu vois? C’est la victoire finale des enfants intellos tels que moi, qui ont grandi sans comprendre le football mais ont aimé Doctor Who, et ont été ridiculisés et considérés comme des geeks et au final……

David, vas-tu laisser à Matt Smith une note comme celle de Bush à Obama? « Du 10ème au 11ème? »
DT On s’est effectivement parlé au téléphone. Et je suppose que l’on pourrait encore le faire. Mais, il n’y a rien à dire. Il va le faire à sa façon. C’est un acteur trop talentueux et trop intéressant pour vouloir apprendre de n’importe qui d’autre comment faire son travail.

Vous avez inventé la garde-robe du Docteur ensemble, d’après, entre autre, le look de Jamie Oliver dans Parkinson. Comment aimeriez vous voir évoluer celui du Docteur?
RTD Oh, Je ne m’avancerai pas à le dire
DT Il est toujours très bien habillé, Matt. Il pourrait probablement fouiller dans sa propre garde-robe pour quelque chose d’assez……Ils pourraient plutôt le calmer en fait. Il est assez loufoque. D’une façon très moderne, bien sûr. Ca me rend vieux.
RTD Peut-être qu’ils devraient lui faire porter quelque chose de différent à chaque épisode. L’habiller comme une vraie personne.
DT « Comme une vraie personne? » Tu es un hérétique. Il a déjà des cheveux plutôt Doctoresques.
RTD Oui, mais pas aussi biens que ceux de David.
DT Ha! C’est différent.
RTD Il a des beaux cheveux. J’aime ses cheveux.
DT C’est assez... . . .
RTD Le pauvre homme. Nous sommes en train de parler de ses cheveux.
DT Hé bien, comme tout le reste du pays. Autant faire comme tout le monde. Je suis juste content que c’est quelqu’un d’autre pour changer un peu.

Russell, avez-vous votre mot à dire sur le personnage de Matt?

RTD Absolument pas. Je ne voudrais pas écrire le moindre mot pour lui. Quand il apparaitra, tout aura été écris par Steven Moffat. Le onzième Docteur appartient à Steven et Matt.

Allez vous piquer un souvenir du plateau?
DT Je ne l’ai jamais fait.
RTD Un Tardis entier. Ha!
DT Un tournevis sonique serait sympa. Mais il n’y en a que deux, et ils valent une fortune.
RTD Ca, ca serait adorable, n’est-ce pas?
DT On va aller à la chasse maintenant: “Ce que nous aimerions vraiment……présenté dans une belle boite à cadeaux”

Le niveau d’attention des médias sur la série ne s’est jamais affaibli. Seul James Bond a peut-être autant été médiatisé. C’est incroyable, compte tenu qu’il s’agit, ou s’agissait, d’une série pour enfants.
DT C’est parce qu’il y a un aspect intergénérationnel, ce que peu d’autres séries ont. Ce n’est pas seulement pour les classes populaires ou pour la classe moyenne. La gagnante du concours de Doctor Who Magazine était sur le plateau aujourd’hui, une fille de 15 ans. Quand j’étais enfant, les filles de 15 ans ne regardaient pas Doctor Who.
RTD Je suis tellement content de ca, c‘est difficile à exprimer. Pendant 20 ans, cette série était risible. C’était légèrement embarrassant d’admettre qu’on aimait ca. En fait, c’était vraiment embarrassant. Vous voyiez des comédiens qui la parodiaient et s’en moquaient totalement. Doctor Who était abordée dans ces émissions sur les années 1960, où cette série se faisait totalement ridiculiser. Et c’est tout simplement incroyable de voir que la série est devenue aux yeux des autres ce qu’elle a toujours été dans votre cœur. Dans la même phrase, vous l’avez mentionné avec James Bond, Mon Dieu, c’est impossible!
DT Dans le prochain épisode spécial, il y a Lindsay Duncan qui joue dedans. Lindsay Duncan a gagné des Tony Awards. C’est une des actrices les plus chics qui puissent exister.
RTD C’est tellement gratifiant. Mais j’ai toujours su que c’était une série géniale.
DT Est-ce que maintenant on va paraitre suffisant et flagorneur ?
RTD (Faussement héroïque) Ils peuvent se foutre de notre gueule, mais ils ne nous toucheront jamais. (Pensif) Tout cela a toujours été très excitant pour moi. Sinon, je serais parti. Ce n’est pas à cause de cela que je m’en vais maintenant. Je pars « au cas où ».
DT Je suis d’accord. Je m’en vais au cas où ca deviendrait un travail. Parce que je ne le ressens pas encore de cette façon.

Une bonne rumeur: Il était prévu que le Prince Charles face une apparition.
DT Nous lui avons demandé, en effet!
RTD Il a refusé, bien lui en a pris.
DT N’a-t-il pas répondu directement?
RTD Non. Tu ne vas pas plus loin que le serf.
DT Il est venu voir Hamlet, cependant. J’aurais dû lui sauter dessus…(rapidement). Cela n’avait rien à voir avec moi. Il est le bienfaiteur de la Royal Shakespeare Company et vient voir la plupart des pièces.

Travaillerez-vous ensemble une nouvelle fois?
DT Seulement s’il me le demande.
RTD Oh, mais tais-toi. Oui, j’adorerais qu’on retravaille ensemble



Traduction par Isaf
Relecture par Badwolf59

©The Times - 2009  - Toute reproduction, partielle ou complète, est interdite sans autorisation des Webmasters.

 





Merci à Badwolf pour la relecture 

_________________


Un grand grand MERCI à Duam78!!!!


Dernière édition par isaf le Sam 19 Déc 2009 - 18:16; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 20 Avr 2009 - 19:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
sarah
Fan certifié

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2009
Messages: 115
Localisation: dun/meuse

MessagePosté le: Jeu 16 Juil 2009 - 12:33    Sujet du message: The Times - Interview David Tennant/Russel T Davies (avec traduction) Répondre en citant

Merci pour cette traduction.
J'adore les interviews, surtout de personne comme David Tennant, où on peut savoir ce qu'il pense et plein d'autres choses.
Je trouve cette interview super intéressante !
Encore merci pour cette interview !

PS : si j'étais à la place de DT ou RTD, je n'hésiterai pas à prendre des souvenirs sur le plateau le Tardis, malgré que ça soit impossible.
_________________
Revenir en haut
Utopia!
Fan

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2009
Messages: 51
Localisation: Into the Void

MessagePosté le: Jeu 16 Juil 2009 - 16:16    Sujet du message: The Times - Interview David Tennant/Russel T Davies (avec traduction) Répondre en citant

Citation:
L’épisode de Doctor Who Confidential qui annonce Matt Smith a eu plus de téléspectateurs que le match de coupe FA sur ITV.
DT Ha, ha! Tu vois? C’est la victoire finale des enfants intellos tels que moi, qui ont grandi sans comprendre le football mais ont aimé Doctor Who, et ont été ridiculisés et considérés comme des geeks et au final……
 


C'est trop chou !! Ils ont osé considérer David comme un Geek !? Mad
En plus il n'aime pas le Football, bon sang, j'aime de plus en plus cet acteur !

Citation:
La gagnante du concours de Doctor Who Magazine était sur le plateau aujourd’hui, une fille de 15 ans. Quand j’étais enfant, les filles de 15 ans ne regardaient pas Doctor Who.


J'aurais jamais pensé que les filles de quinze ans ne regardaient pas Doctor Who !
*Fière d'avoir quinze ans et d'être une fille*

Citation:
Travaillerez-vous ensemble une nouvelle fois?
DT Seulement s’il me le demande.
RTD Oh, mais tais-toi. Oui, j’adorerais qu’on retravaille ensemble 

Ce serait vraiment sympa qu'ils retravaillent ensemble !
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DWreviews
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 24 Juil 2009 - 09:03    Sujet du message: The Times - Interview David Tennant/Russel T Davies (avec traduction) Répondre en citant

Moi j'aime regarder le foot (enfin une fois ou deux par mois pas plus ^^) et Doctor Who à la TV  Mr. Green  !

Mais après, c'est vrai que même aujourd'hui, nous qui regardons Doctor Who, on en arrive encore à être considérés comme des geeks !
Je prends un exemple perso : j'ai parlé à ma soeur de Doctor Who pour essayé de la convaincre de regardé mais quand j'ai commencé à lui expliqué un peu le truc elle m'à fait "Oh non, c'est trop compliqué ! Il doit falloir réfléchir !" et elle à trouvé aussi que David avait l'air intelligent (ce qui lui à donné envie de ne pas regardé la série ^^ parce que ce n'est "Pas comme ça que sont les héros normalement") Mr. Green  !

Et l'argument qu'on sort généralement après ce genre de réponse : "Oui mais il sont 8 millions en moyenne par épisode en Angleterre ! Ça peut pas être tous des geeks !" ne marche hélas généralement pas  !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:51    Sujet du message: The Times - Interview David Tennant/Russel T Davies (avec traduction)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Articles de presse -> 2009 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  



Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com