David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum
David Tennant - The Royal Tennant Company
Le premier et unique forum francophone dédié à David Tennant
 
David Tennant - The Royal Tennant Company Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



:: Remake de Le Seigneur du Temps (film de 1996) ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> Le Coin des artistes -> FanFics
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BigBadWolf
Fan sous dépendance

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2013
Messages: 394
Localisation: Sur la barbe d'Alec Hardy

MessagePosté le: Jeu 3 Juil 2014 - 17:42    Sujet du message: Remake de Le Seigneur du Temps (film de 1996) Répondre en citant

Bonjour ou Bonsoir ! Ayant vu Le Seigneur du Temps (Doctor Who) récemment, et ayant aimé, j'ai décidé d'en faire un remake génial, mettant en scène un personnage que nous aimons toutes: Ten.
D'abord, je tiens à vous faire remarquer la ressemblance morale entre Ten et Eight que j'ai pu remarquer durant ces 85 minutes géniales de film et que mon choix n'était pas du hasard. Par rapport à un certain détail que vous pourrez voir dans l'Introduction, il faut avoir vu The Day of the Doctor (au moins) pour comprendre. En sachant que le lecteur doit savoir se situer dans l'action, mais aussi avoir un point de vue de quelque sorte "moderne".
Bonne lecture.  Okay
L’œil de l’Harmonie : Un paradoxe temporel    
 
Personnages: Seven; Eight; Grace; Ten; Master; Rose

Résumé : Dans son fauteuil au fin-fond du TARDIS, le Docteur entend des vibrations… Le Maître s’est libéré, et va prendre possession du corps d’un héros génial… 
 
Et si l’œil de l’Harmonie était un portail basé sur la ligne temporelle du Docteur ?
 
Et si ce portail donnait vue sur son futureself ? 
 
Disclaimer : Le film Le Seigneur du Temps (Doctor Who) et son contenu ; les personnages des Septième, Huitième, Dixième Docteur ; Grace, Rose et le Maître ne m’appartiennent pas. Ceci est réalisé à but non lucratif et c’est toujours écrit pour le fun. 
 
Spoilers : Vous n’êtes pas obligé mais il serait conseillé de voir le film Le Seigneur du Temps (de 1996) avant de lire la FanFiction. 


 

C’était en soirée… Le jeudi 30 décembre 1999. Le Maître, Seigneur du Temps et rival du Docteur, avait commis de nombreux crimes sur Skaro ainsi les Daleks décidèrent de le condamner à l’extermination. Avant de mourir, il aurait souhaité qu’on vide ses cendres sur sa planète natale, Gallifrey. Le Docteur connaissait très bien cette planète car lui aussi était un Seigneur du Temps. Il avait été exilé par d’autres personnes de son espèce de nombreuses fois… Il avait accepté la volonté du Maître : ses cendres étaient dans une petite boîte dans une salle non loin de la salle de contrôle. Tandis que son ancienne platine tournait encore, ce vieil homme avait de cours cheveux bruns et ondulés, retroussés cette fois en arrière lui donnant un drôle d'air. Il avait une veste marron, en tout point similaire à sa cinquième régénération dans le futur. Vêtu d'une chemise blanche, une cravate noire était présente, dissimulée en partie par un veston rouge aux boutons d'or. Enfin il avait un pantalon à carreaux de différentes couleurs, faisant une certaine allusion à son incarnation précédente pour ses goûts multicolores. Il lisait « La machine à explorer le temps », un classique qu’il appréciait tout particulièrement car c’était un voyageur spatio-temporel, tout en buvant une tasse de café qu’il laissait de temps en temps se reposer sur la table de chevet qui se tenait à sa droite. Parfois, dans la coupe qui se portait à sa gauche, il y prenait un de ses bonbons préférés, les Jelly Babies. 
La platine fonctionnait à merveille, pour son vieil âge… Jusqu’au moment où le Docteur fut troublé dans sa lecture par un dysfonctionnement qui n’avait jamais eu lieu auparavant… Il dut se lever pour aller remettre le bras de l’appareil en place et être enfin tranquille. Mais c’est quand il se rassit qu’il prit vraiment peur. Le café se mit à trembler et le Docteur jeta un coup d’œil. Cela semblait l’inquiéter. L’écran semblait avoir quelques interférences…
La tasse de café se brisa et les débris de porcelaine retombèrent sur le sol. La platine déambula ; le bras dérapa et le disque cessa de tourner. Pendant ce temps, la petite boîte où les cendres du Maître devaient se reposer se secouait et se brisa ; une larve visqueuse se glissait sur les meubles. Elle s’infiltrait dans les entrailles de la belle colonne bleue qui fait la magie incroyable du TARDIS… Celui-ci se mit alors à s’agiter, et des étincelles en jaillirent. Le Docteur s’empressa d’aller essayer d’empêcher l’orbite temporelle, mais c’était déjà trop tard. La destination n’était maintenant plus Gallifrey. La Boîte bleue avait changé de trajectoire… Elle se dirigeait à un endroit que le Docteur connaissait mieux que personne : la Terre.
 
 
Le Docteur ne tint plus debout : il perdit l’équilibre et tomba au sol. Le TARDIS était agité ; son âme semblait être troublée. Il se releva alors mais ne fut pas ravit d’apprendre qu’il devrait se hâter d’aller établir un jugement sur l’état de la petit boîte… 


 
            Ses pressentiments ne le trompèrent guère et cette fois-ci, sa raison n’annonçait rien de bon… Il se précipita vers la console et s’aperçut du dysfonctionnement de l’écran : il ne pouvait rien faire. Il était bloqué sur Terre. Pendant ce temps, la larve visqueuse coula à travers la serrure du vaisseau et se faufila dans les rues aux alentours. 
 
 
            Le Docteur terminait les derniers préparatifs en enclenchant chaque bouton sur le flan droit, et en tirant le levier qui acheva ses manipulations.  Il prit sa canne et, avant de sortir, il reprit profondément sa respiration avant d’entamer une longue et douloureuse marche qu’il craignait pour son vieil âge. Un écriteau Gallifréen était situé au dessus de la porte donnant un accès sur l’extérieur de la boîte bleue, qu’il venait de franchir. 
 
 
            La larve visqueuse n’était plus très loin de son objectif. La conscience qui la contrôlait savait où aller, et cela inquiétait le Docteur. On pu facilement deviner qu’elle était arrivée à destination : en face d’un mur anormalement éclairé en cette soirée hivernale. Un homme barbu et entièrement vêtu de noir s’en échappa avec soin. Il avait le sourire en coin en déclarant : 
 
 
« On ne vous a jamais dit que je suis toujours à l’heure à un rendez-vous ? » 
 
 
            Il semblait être prêt à l’accueillir en écartant les bras, alors la larve s’infiltra en lui. Il éjecta une onde par la bouche si violemment qu’il fut propulsé vers l’arrière, et cela ne manquait pas d’être assourdissant. Il se releva en se moquant : 
 
 
« Au fait, je suis le Maître. Et à présent, le Docteur m’obéira. » 
 
 
Toujours en souriant, il ajouta : 
 
 
« Comme au bon vieux temps… N’est-ce pas, Docteur ? » 
 
 
            En refermant la porte derrière lui, ce dernier entendit le brouhaha causé par le Maître. Et, heureusement pour lui, les rues étaient désertes. Cela n’allait pas être bien difficile à le retrouver…
Le Docteur avait un passé, et avait un futur également. Nul loin dans le futur de celui-ci, un autre lui, la chevelure en bataille avec les mèches sur son front et ses pattes bien visibles, offrait son beau regard noisette à sa compagne tant chérie, Rose. Dans ses yeux, elle admirait une étincelle de bonheur, tout en lui prenant la main. Son long manteau brun cachait son costume marron habituel, orné de rayures de couleur plus claire. Pour une fois, ils avaient prévu de passer du temps ensemble, rien que tous les deux. 
 
 
         Malheureusement pour eux, le TARDIS de l’époque avait d’autres plans ; une violente se fit sentir et brisa le lien visuel entre Rose et son Docteur. Il s’accrocha aux commandes et vu qu’il était question d’orbite temporelle. 
 
 
« Non, ce n’est pas possible ! Il n’y a pas eu d’orbite temporelle depuis… Oh non… » 
 
 
         Il semblait être affolé mais ne dit plus rien. Rose lui demanda alors ce qu’il se passait, mais il l’ignora, et pensa à voix haute tout en faisant le tour de la console. 
 
 
« Rose, nous devons sortir. Je dois comprendre pourquoi le TARDIS nous a amenés ici. » 
 
 
         Ce n’était pas dans son habitude de paniquer ainsi, et Rose le savait très bien. Après tout, il venait d’avoir l’honneur d’allumer la Flamme Olympique. Quelque chose le terrifiait. Ils se redirigèrent vers la porte et avant de sortir, il avoua à Rose par le regard qu’il avait peur de la perdre. En sortant, il déclara : 
 
 
« Nous sommes le Jeudi 30 Décembre 1999 et le Docteur est de retour à l’hôpital. »
 ~ BigBadWolf
 
 
 

_________________


Dernière édition par BigBadWolf le Mer 9 Juil 2014 - 21:28; édité 6 fois
Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Jeu 3 Juil 2014 - 17:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
OldGirl
Fan

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2014
Messages: 71
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 4 Juil 2014 - 08:51    Sujet du message: Remake de Le Seigneur du Temps (film de 1996) Répondre en citant

Oh voilà qui tombe impec, j'ai justement vu ce film il y a trois semaines et je m'en souviens encore !
Go ahead ! Big Baddie. Shoot !
_________________
I stole a Timelord and I ran away - Tardis

Fanfictions
Revenir en haut
Miss-Who
Fan certifié

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2013
Messages: 122
Localisation: Somewhere in space and time

MessagePosté le: Lun 7 Juil 2014 - 18:02    Sujet du message: Remake de Le Seigneur du Temps (film de 1996) Répondre en citant

Cool on attend la suite =)
_________________
Revenir en haut
BigBadWolf
Fan sous dépendance

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2013
Messages: 394
Localisation: Sur la barbe d'Alec Hardy

MessagePosté le: Mer 9 Juil 2014 - 21:24    Sujet du message: Remake de Le Seigneur du Temps (film de 1996) Répondre en citant

Partie 1 postée ! Excusez-moi encore une fois pour cette mise en page médiocre, décidément internet ne m'aime pas 
_________________
Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:31    Sujet du message: Remake de Le Seigneur du Temps (film de 1996)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> Le Coin des artistes -> FanFics Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  



Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com