David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum
David Tennant - The Royal Tennant Company
Le premier et unique forum francophone dédié à David Tennant
 
David Tennant - The Royal Tennant Company Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



:: The Escape Artist – David Tennant tient la barre - Le monde ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Articles de presse -> 2013
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
rose1978
RTC Helpers

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2013
Messages: 712
Localisation: (Belgique pluvieuse donc pour le même prix je préfèrerais Londres

MessagePosté le: Jeu 31 Oct 2013 - 08:51    Sujet du message: The Escape Artist – David Tennant tient la barre - Le monde Répondre en citant

The Escape Artist – David Tennant tient la barre
 



 

La critique est loin d'être dithyrambique mais David reçoit tous les éloges dans un article du monde.fr, ce qui n’arrive pas tous les jours pour une série avec notre David.
Donc, je tenais à le partager.


   
Citation:

C'est toujours un plaisir de voir David Tennant dans une série. Parce que son jeu lui permet de se fondre à peu près dans n'importe quel personnage. Du Doctor Who (qu'il a été de 2005 à 2010) en passant par l'inspecteur Alec Hardy dans le très bon whodunit Broadchurch vu cette année. L'acteur écossais revient dans une mini-série en trois parties de la BBC, intitulée The Escape Artist, dans laquelle il campe un brillant avocat pénaliste qui se retrouve en charge d'un dossier estampillé comme cause perdue avant même le début de l'audience.

Les séries judiciaires -genre que les Britanniques affectionnent car il interroge directement la démocratie - posent régulièrement les mêmes questions: la réparation nécessaire due à la victime, l'erreur possible de condamner un innocent, le doute raisonnable, la gravité d'une condamnation. On peut toujours en revenir à Twelve Angry Men de Sidney Lumet (1957) qui n'a pas perdu un soupçon de pertinence.
La fascination pour cet aspect de l'organisation sociale demeure intacte. D'autant plus qu'elle plonge dans la violence humaine qui a la particularité d'être sans fond. Une journée dans n'importe quelle cour d'assises de France est le meilleur moyen de se rendre compte que la réalité dépasse toujours la fiction et que ce constat n'est pas prêt de changer.
La nouveauté qu'apporte The Escape Artist est de s'intéresser moins aux faits qu'à celui dont le métier est de les présenter devant les jurés. Will Burton est un avocat brillant, le meilleur de sa génération selon les gazettes spécialisées, celui qui est capable de gagner un procès sans espoir. Ce talent et la célébrité qui en découle peuvent susciter bien des jalousies, bien des rancoeurs et de l'amertume et non pas -comme on pourrait le croire naïvement- une juste admiration.
Mais cette notoriété, si elle assure un confort matériel et un confort de l'ego, n'est pas sans revers: Burton hérite d'une affaire  sordide. Un homme, adepte des sites de pornographie extrême, est accusé du meurtre particulièrement violent, assorti de mutilations, d'une jeune femme. Cette rencontre avec Liam Foley (Toby Kebbell), qui ne fait rien pour cacher qui il est, va obliger l'avocat à se demander qui il est et pourquoi il fait tout cela.
Parce qu'il a besoin de croire qu'il est invincible comme le lui suggère sa femme, parce qu'au fond de lui, il ressemble à ceux qu'il défend, comme le lui suggère son client ou parce qu'il ne peut plus se passer du regard des autres, d'être dans la lumière de la célébrité, comme le lui suggère sa rivale au palmarès Margaret Gardner (Sophie Okonedo) ?
Le premier épisode de la série, créée et écrite par David  Wolstencroft (créateur de Spooks), s'articule autour d'un retournement de situation un peu trop dramatique et un peu trop rapide pour être crédible. On n'imagine mal que le ministère public n'ait pas pris plus de précaution dans la préparation d'un dossier aussi médiatisé.
Cela constitue la principale faiblesse de cette partie inaugurale qui débouche sur une chute largement trop prévisible. A partir de là, on imagine assez facilement la suite, avec cette idée que tout accusé à droit à être défendu est parfois une robe bien commode pour cacher l'hypocrisie. Et qu'il est bien difficile de reprocher aux autres de l'enfiler quand on l'a soi-même portée.
Tout cela est un peu caricatural et facile, mais David Tennant réussit une telle performance que l'on suit cette heure avec un réel plaisir.


Source :
http://seriestv.blog.lemonde.fr/2013/10/30/the-escape-artist-david-tennant-…
_________________
God save the Tennant
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 31 Oct 2013 - 08:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MissTennantFantasy
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2011
Messages: 1 202
Localisation: Les pieds à Vandoeuvre les Nancy, la tête dans les étoiles

MessagePosté le: Jeu 31 Oct 2013 - 09:52    Sujet du message: The Escape Artist – David Tennant tient la barre - Le monde Répondre en citant

Comment ne pas être heureuse lorsqu'on lit des éloges de David en France. Il est un des meilleurs acteurs qui soient, capable d'endosser n'importe quel rôle, ce n'est pas une surprise pour nous, mais le monde (ahah! ) a le droit (et le devoir je dirais ) d'être mis au courant d'un tel talent!
_________________

http://tardis.forumprod.com/forum.php
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Angel
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 1 011
Localisation: Sur l'épaule de Campbell

MessagePosté le: Jeu 31 Oct 2013 - 10:29    Sujet du message: The Escape Artist – David Tennant tient la barre - Le monde Répondre en citant

je suis complètement d'accord avec cet article, sur les (nombreux) bons points qu'il soulève mais aussi sur les (quelques) mauvais points ^^
_________________
Je suis L, G, B et T en même temps. Je suis l'arc-en-ciel complet des pull-overs de Campbell. Ice Tea Foot et prend une bière.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:34    Sujet du message: The Escape Artist – David Tennant tient la barre - Le monde

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Articles de presse -> 2013 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  



Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com