David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum
David Tennant - The Royal Tennant Company
Le premier et unique forum francophone dédié à David Tennant
 
David Tennant - The Royal Tennant Company Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



:: [Mini-Série] The Escape Artist ::
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Le CV de David -> Court-métrage/Série/Téléfilm -> Série/Mini-Série
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
rose1978
RTC Helpers

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2013
Messages: 712
Localisation: (Belgique pluvieuse donc pour le même prix je préfèrerais Londres

MessagePosté le: Mer 30 Oct 2013 - 03:13    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist Répondre en citant

MissTennantFantasy a écrit:

OMB! Ce premier épisode me laisse dans état comme ce n'est pas possible. Comme il n'est impossible d'en dire plus, spoliers oblige, je vais juste dire que David était parfait... Mais c'est un euphémisme... et ajouter que je ne m'attendais pas à ça, mais pas à ça du tout! Si le premier zode est de cet ampleur, comment va évoluer la suite, j'ai terriblement peur... Mais attention, tout cela n'est que compliments. On ne dirait peut être pas, mais c'est juste que je suis encore toute chamboulée par ce que je viens de voir, notre chère amie Rose1978 pourra le confirmer... My, est-ce que je vais réussir à fermer l’œil, j'ai un doute... La précision, le timing, le jeu d'acteur et les dialogues (a revoir tout de même parce que le jargon juridique, pas toujours facile!)... Et David au sommet de son art... J'en tremble encore!
Je posterai certainement une review plus constructive plus tard, mais là, my, c'est juste... Terrible! Je ne trouve pas de mots pour dire ce que ça m'a fait... peut être encore plus que Broadchurch, c'est pour dire! 
Bravo BBC, bravo David, que dire de plus, si ce n'est... peut être... à bon entendeur chez les diffuseurs français... les anglais tiennent du LOURD, ça serait bien de le faire partager!

3 h du matin, j'ai commencé la traduction et je tombe de sommeil.
Mais avant d'aller dodoter, je devais, la tête encore un peu à la renverse j'avoue, partager ma première réaction avant d'y revenir surement plus tard à tête reposée.
Je tenais simplement à dire que pour avoir regardé l'épisode en l'excellente compagnie de notre Miss, je confirme l'émotion qui nous a submergée toutes les deux.
David est littéralement habité par ce rôle, il est magnifique comme toujours.
Pour résumer, je dirais que si je me suis prise une claque avec Broadchurch, avec The Escape artist, je me suis prise un vrai poing en pleine figure. Aie
_________________
God save the Tennant
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 30 Oct 2013 - 03:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
rose1978
RTC Helpers

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2013
Messages: 712
Localisation: (Belgique pluvieuse donc pour le même prix je préfèrerais Londres

MessagePosté le: Jeu 31 Oct 2013 - 08:00    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist Répondre en citant

Petite info.
BBC 1 a dominé les autres chaînes grâce à la série avec 5.02 millions de spectateurs soit 22.02% de part de marché..

Source : http://tennantnews.blogspot.com/2013/10/the-escape-artist-is-ratings-winner…
_________________
God save the Tennant
Revenir en haut
Angel
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 1 011
Localisation: Sur l'épaule de Campbell

MessagePosté le: Jeu 31 Oct 2013 - 10:54    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist Répondre en citant

Alors, je vais y aller de ma petite review à présent que je suis remise de l'émotion (comment ça il me faut deux jours pour m'en remettre hum ?)

Je NE comparerais PAS the Escape Artist à Broadchurch, c'est pas la même durée, pas le même genre et probablement pas le même budget. (j'ai quand même préféré Broadchurch, à titre d'info pure)

D'un point de vue scénario, j'aime beaucoup (même si j'avais deviné la fin environ une demi-heure avant qu'elle arrive lol (les tchatteurs de ce moment-là sont témoins)) mais c'est trop rapide (attention spoiler)

Je trouve qu'entre le moment où sa femme meure et le moment où il se met en mode "fighter" j'ai trouvé ça trop rapide, mais c'est tout à fait subjectif. Même si d'un autre côté, le fait qu'on soit pas préparé ajoute un peu de piment, genre "what ? what mais mais mais mais il a il a tué sa femme bon dieu de bois !"


J'aurais bien aimé aussi qu'on ai un peu plus de doute sur la culpabilité de Foley, même si j'ai toujours un doute en fait (probablement parce que j'ai pas trop tout compris à l'épisode lol)

Sinon tous les acteurs font une excellente performance, mais je trouve que Will n'a pas une personnalité très marquée ^^ David joue extrêmement bien (ça c'est un point dont il n'est plus permis de discuter) (même s'il a tendance à avoir des tics, mais bon, j'aime bien les tics) (stop aux parenthèses abusives) mais son personnage, je le trouve un poil pas assez travaillé. Bien sûr, il se pose des questions sur la validité de son travail (questionnement parfaitement résumé dans le plan où il refuse de serrer la main de Foley) mais je trouve que sa personnalité propre, son caractère n'est pas assez creusé. Le personnage ne se définit que dans le fait qu'il est un avocat en pleine crise existentielle, mais on a rien à côté de son métier, c'est dommage (et le fait qu'il soit complètement absorbé par son travail d'avocat n'excuse pas ce fait, non non non)

Dans le genre "je joue comme un badass" j'apprécie énormément le personnage de Foley, l'acteur joue sans caricature ni exagération (et est de plus extrêmement beau gosse, mais la question n'est pas là lol).

Niveau réalisation pure (décors, costumes, cadrages tout ça) j'ai pas grand-chose à dire vu que je n'y connais rien. ça me semble bien fait, à part ça... tutut


En bilan, un épisode apprécié mais avec quelques petits défauts dû sans doute au fait qu'en une heure on peut pas forcément raconter un tiers d'une histoire aussi complexe sans laisser de côté quelques petits bouts. Je suis impatiente de voir la suite pour savoir si Will va tous les pwned, si Foley va finir à casser des cailloux dans une prison du Texas et ce que va devenir la pomme plantée par Will dans le grillage du tribunal (ne vous inquiétez pas c'est biodégradable)
_________________
Je suis L, G, B et T en même temps. Je suis l'arc-en-ciel complet des pull-overs de Campbell. Ice Tea Foot et prend une bière.
Revenir en haut
Idontwanttogo_01
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2010
Messages: 904
Localisation: Canada ou quelque chose comme ça

MessagePosté le: Jeu 31 Oct 2013 - 13:07    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist Répondre en citant

À mon tour! Ah ah...!

L'épisode était génial et je suis impressionnée par la quantité de détails et de messages qui a pu être compressée en une heure. On présente les personnages, on apprend immédiatement leurs petites manies. Chaque geste sert soit à présenter le personnage, soit l'intrigue. Rien n'est laissé au hasard, tout es lié, tout sert à quelque chose. Je parie que le fait que Will joue après la fermeture de la portière du taxi dans les premiers plans ou le fait qu'il va se chercher un paquet de cigarettes alors que, de toute évidence, il ne fume généralement pas, ces petits détails vont se retourner contre lui ou être utilisé par le méchant. 


Je pense qu'on apprend suffisamment de choses en une heure pour bien situer les personnages. Je ne pense pas (désolée Angel) que Will soit un bourreau de travail sans coeur. Autrement, il n'irait pas au rendez-vous de la journée des parents, il ne prendrais pas du temps pour sa famille le week-end, etc. Il n'est pas toujours à la maison, mais quand il est au téléphone et qu'il souffle un "Byyyye", j'avoue que ça comblerait mon besoin. Mais je m'égare dans des tennantismes. 


C'est dans les petits détails qu'on voit que, oui, sa carrière est importante, mais qu'il a tout de même une morale et des choix personnels. Je ne dirais pas qu'il choisit les causes qu'il sait gagnantes : il est talentueux, c'est tout. Il n'accepte pas de bon gré de recevoir le dossier avant le week-end qu'il a prévu de passer en famille. Il est écoeuré par les images et les crimes et va jusqu'à interroger son patron pour savoir pourquoi il a été désigné sur le dossier. Dès le départ, il n'est pas à l'aise avec le dossier. Il reste professionnel par contre et défend son client selon le principe que "tous ont droit à une défense". 


Pour le reste, promis, pas de spoilers, je prévois généralement facilement ce qui risque de se produire, mais j'ai été mis K.O. par le reste de l'action. J'ai vérifié deux fois que ma porte était verrouillée après ça et j'ai monté un peu le thermostat avant d'aller me coucher. Avec le preview du prochain épisode, je m'attends à un truc vraiment bien. 


Ce n'est pas du tout dans le même registre que Broadchurch. Du tout. Le premier est plus intime, plus à vif, plus personnel, plus refermé sur soi. Les habitants de Broadchurch vivent leur drame de façon intime et discrète. Il n'y a pas de grande démonstration de chagrin, de colère ou de joie. C'est le quotidien d'un petit village. Même le drame qui se produit est privé. L'angoisse réside dans le fait qu'on ne connaît pas le responsable du crime et qu'on ignore s'il va ou non le refaire. 


Au contraire, The Escape Artist plante les personnages dans un univers vif, animé, violent, imprévisible, mouvant. Le méchant est le méchant dès le départ. L'angoisse réside dans le fait qu'on ignore jusqu'où il va aller et une fois que l'on sait ce qu'il est capable de faire, on se demande comment on pourrait l'en empêcher. Alors même qu'on sait qu'il va être libéré (hey, ce n'est pas un spoiler, c'est dans le titre;) ). Étant donné l'aspect judiciaire, il y a aussi l'impact de la morale et de l'éthique. Tous ont droit à une défense, d'accord... même ceux qui sont coupables? Mais on ne peut déclarer quelqu'un coupable sans jugement, ce qui fait qu'il a droit à une défense, mais... Méchant cercle vicieux!


Bref, j'ai adoré et j'attends avec impatience la suite.
_________________

TARDIS : notre nouveau forum de RP whovien : http://tardis.forumprod.com/
Revenir en haut
MissTennantFantasy
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2011
Messages: 1 202
Localisation: Les pieds à Vandoeuvre les Nancy, la tête dans les étoiles

MessagePosté le: Ven 1 Nov 2013 - 18:41    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist Répondre en citant

Il est à présent temps de me lancer dans ma petite review à tête reposée. Les quelques lignes bafouillées mardi soir après le premier épisode était loin d'être cohérentes et dignes d'intérêt. L'émotion était tellement puissante, je dois l'avouer... J'en tremblais encore!
Mais là, ça va un peu mieux, alors je me lance!
Pour tout dire, si je voulais faire court, je n'aurait qu'à reprendre la review de ma chère amie Idwy et ajouter un très bienvenue Idem!
Mais ça ne serait pas du jeu!
Je pourrais aussi dire que je n'ajouterai rien sans la présence de mon avocat! Mais là, ça serait tiré par les cheveux!
Alors Allons-y!
Pour commencer, j'ai envie de dire que la confrontation Broadchurch/The escape artist n'a pas lieu d'être. Les préférences ne se jugent pas. Et pour ma part, je ne saurais renier l'attrait que j'ai eu au premier visionnage de la série près de la falaise et je ressens toujours en la re regardant!
Mais The Escape n'a rien à voir. Absolument rien à voir. Broadchurch est lent, pesant, lourd d'une ambiance écrasante depuis le début, au sein de cette atmosphère pleine de secrets. Je me suis laissée embarquée par la douleur de cette petite ville.
Mais là, avec The Escape artist, je me suis prise une claque magistrale. L'entrée dans un monde que je ne connais pas vraiment, que je n'apprécie pas davantage m'a m'avait laissé perplexe quand j'ai apprit le projet. J'ai vite changé d’avis en apprenant qu'il s'agirait d'une ambiance Thriller! ^^  Je trouve que les avocats comme Will sont terribles et que leur travail peut être dangereux (ce n'est pas la série qui me fera mentir!). Mais je comprends leur jugements. Mais là n'est pas la question. The Escape est vif, direct, on se laisse emporter par cette vague presque brutale, mais adoucie par la relation familiale de Will. C'est rapide, et c'est en cela que je peux dire que j'ai encore plus apprécié The Escape. Le rythme soutenu ne laisse à aucun moment reprendre son souffle. La tension monte jusqu'à son paroxysme. On sent que quelque chose va finir par arriver. C'est une construction certes classique, mais cela n'en demeure pas moins particulièrement efficace.
A présent laissons un peu de côté Broadchurch et attaquons le côté rythme de la série.
Et je suis désolée par avance, mais ce que je vais écrire va à l'opposé total de te review, petit ange Angel. Et du coup, avec le Monde !
En matière de temporalité, il ne faut pas oublier les ellipses temporelles. Et elles sont très présentes dans ce premier épisode. C'est une gageure de condenser autant de choses en une heure. Je ne pensais que le programme avance aussi vite. Mais cela ne veut pas dire que la justice est allée vite, loin de là.
Par exemple, on apprend vite que la famille va dans le cottage les week end et ils y vont plusieurs fois, les semaines passent ! Et la scène où Will est dans la chambre de son fils, on apprend qu'il va être stressé durant 2 mois. On ne sait pas combien de temps s'est écoulé, mais c'est plus long qu'on ne le temps. Quant au procès en lui-même, il ne se déroule pas en un claquement de doigt.

Pour ce qui est de la justice, je ne pense pas qu'elle soit allée si vite que ça non plus. Le procès a certainement du durer plus longtemps que les images le laisse présager (je parle de temporalité de l'histoire!). Et
La vitesse du jugement est largement lié au vice de procédure! Ce n'est pas quelque chose de rare. Et le juge reconnaît avoir commit une grosse erreur que Will a su utiliser

Je voudrais à présent parler de la psychologie des personnages. Je ne vais pas commencer par David (ou Will devrais-je dire!) que j'ai trouvé parfait, comme à son habitude ! Mais plutôt par le personnage du tueur. On sait que c'est lui et l'histoire n'est pas construite sur le doute de sa culpabilité ! Selon moi, il ne faut être déçu par cette rapidité de la révélation car là n'est pas le point profond de l'histoire. Elle tourne autour de Will et non pas ce tueur de Foyle. Il est évident qu'il est psychologiquement bien atteint ! J'ai un mal fou à le regarder, il me met mal à l'aise (l'acteur est parfait dans son rôle, son regard est tout simplement, pour le dire simplement, dérangeant!) Tatie m'a dit qu'il lui faisait penser à un vampire, et je suis d'accord avec elle. Je le trouve repoussant alors qu'il n'a rien de repoussant et en ça, il est parfaitement à sa place dans le casting.
Passons à présent à Will ! Et une fois de plus, excuse moi, petit ange, mais je ne suis pas d'accord avec toi ! Je trouve que le personnage des Will est parfaitement construit, psychologiquement parlant. C'est un homme parfaitement équilibré et stable. Il n'a rien de perturbant (Et ne ressemble pas à Foyle, contrairement à ce qu'il peut lui dire!). C'est un père de famille et un mari aimait qui prend du temps pour ses proches même si son travail est un point majeur de son existence. Il est doué, malin, perspicace et en ça, il est un avocat de premier ordre ! Mais l'homme qu'il est réellement est dévoilé majoritairement par le bais de ses relations familiales ( ce n'est pas moi qui le dit, je l'ai lu en traduisant cet article, ce sont les mots de David Wolstencroft http://david.tennant.xooit.fr/t1776-The-Escape-Artist-Ce-que-les-autres-ont… ).
Et à l'image, cela se traduit à de bien nombreuses reprises :
Il va à la journée des parents de son fils, il se rend au match de son fils, il est proche de son épouse, tendre et attentionné. Il ne la dénigre pas au profit de son travail. Elle passe avant le dossier lors de leur week end. Et on sent que Will n'est d'ailleurs pas enchanté d'emporter avec lui ce lourd paquet! Il est à l'anniversaire de son fils... Je peux donner d'autres exemples, si vous voulez ^^

Il est un homme comme bien des femmes et des enfants voudraient en avoir comme mari ou papa (et là, je dévie un poquito ^^ ). Son travail lui prend du temps mais sa famille n'est pas mise à l'écart !
Certes, il n'est pas enchanté de devoir faire face à ces atrocités, ce dossier va le perturber, faire remonter ses états d'âme à la surface, et c'est très compréhensible, mais son travail est son travail et il ne dévie pas de sa ligne de conduite ! Il est droit, Tout le monde à le droit d'être défendu !
Pour moi, le moment majeur de cet travail intérieur et le moment où
sa femme se réveille et il n'est pas dans le lit. Elle le trouve dans la chambre de son fils. Il est pleinement conscient de la dureté de son travail et de l'horreur que peut receler ce monde : « The world is broken » (ce n'est pas moi qui le dit, c'est Will!). Par contre, je pense que le moment où il refuse de serrer la main de Foyle est sa plus grande erreur. Il n'aurait jamais du laisser ses états d'âme prendre le dessus dans le domaine de son travail. Il aurait du aller jusqu'au bout de son travail, aussi éthiquement dur cela soit-il. Je me rend de ce que ce geste représente. Je sais à quel point cela aurait été dur de le faire. Je ne sais pas même si moi, j'aurais pu le faire. Je le comprends parfaitement. Mais je ressens au plus profond de moi à quel point ce refus est celui qui a les plus grandes répercutions. Je suis persuadée que s'il y avait serré la main de ce psychopathe, sa femme n'aurait pas été tuée. Je ne dis pas que Foyle n'aurait pas recommencé. Mais il s'est senti insulté par ce geste, mettant de côté les mots polis que lance Will en partant. Il a voulu lui faire payer.

J'aimerais aussi revenir sur un point que Angel, tu as soulevé : ses Tics, comme tu les appelles. Je ne pense pas que ce soit le terme juste à mon avis. Je parlerais plutôt de signature. Tics prend un côté péjoratif à mes yeux, même si je me doute bien que ce n'est ce que tu as à l'idée. Chaque acteur possède sa signature. David n'y déroge pas. C'est cette signature qui fait de lui qui il est à l'écran. Je ne pense pas cependant que cette signature soit aussi évidente. Il faut avouer que pour nous, qui vivons, respirons, dormons, rêvons David, sa moindre expression fait partie de notre vie. Par exemple, on sent, quand on n'a que sa voix, quelle expression il prend à chaque moment. Et pourtant, avec cette série, je dois dire qu'il m'a bluffé. Je me suis laisser prendre par son jeu à la fois naturel et précis. Je pense particulièrement au passage dans le tribunal. Il ne faut pas oublier qu'un avocat est un acteur (en quelque sorte) et chaque mot sorti va être l'objet de sa renommée. Lors de ces passages, il se place très justement entre le jeu d'acteur assez raide, direct et à l'élocution tout simplement parfaite. Et lorsqu'il est dans sa famille, il est beaucoup plus souple dans son élocution. On sent le changement. C'est d'une subtilité extrême et je connais peu d'acteurs capables d'une telle subtilité. Et là, je ne parle que des mots. Si je passe en revue ses expressions faciales, c'est encore plus flagrant. Il possède une palette à l'étendue infinie. Et, certaines d'entre vous en sont témoins ! J'ai déjà annoncé qu'à mes yeux, les moments où il était le plus impressionnant, c'était dans le muet. Il n'est jamais dans le surjeu et arrive à faire passer une multitude d'émotions et de sensations en un regard, un sourire, un cri. Vous voulez des exemples concrets ? OK ^^
Dans The escape artist:
La premier regard qu'il pose sur le dossier, dans la chambre avec sa femme. Le reniflement face à Foyle lors de leur première rencontre, à la fin de leur discussion. Tout est dit dans ce simple signe. Le sourire un peu crispé lors de la célébration où il ne se sent pas à sa place. Et que dire de la dernière entrée dans le cottage. Ce regard est le plus terrible que j'ai pu lui voir à ce jour. J'ai eu peur en même temps que lui. Je ne parle même pas du moment où il passe son coup de téléphone à la police, j'étais tremblante  avec lui ! Et le dernier regard, après le coup de la pomme, pas besoin d'en ajouter, n'est-ce pas!



Pour finir, parce que ça fait déjà beaucoup pour une seule heure de programme, je voudrais ajouter que je même si j'imaginais de plus en plus ce qui allait sûrement se produire, je me suis tellement laissée prendre par l'histoire que j'ai été aussi choquée que Will. La réaction conjointe que nous avons eu ma chère amie Rose1978 et moi même (nous l'avons regardé de « Converse » lol) au même moment sur un terrible OMB (jamais nous ne l'avions sorti pour une telle raison, je crois!)


Je meure d'impatience de voir la suite et j'ai quelques idées (qui me terrifient sans même savoir si elles vont avoir lieu) pour la suite, tout en me disant que les scénaristes ont peut être bien imaginé d'aller encore plus loin que ce que mon petit cerveau est capable d'imaginer !


J'ajouterai juste un truc : Suis-je la seule à avoir pensé à The Christmas invasion au début et à la fin? (surtout au début lol!)
Et avec The escape artist, j'ai eu droit de nouveau à ma première nuit de terreur depuis longtemps, avec un réveil en sursaut en pleine nuit à cause d'un bruit dans l'immeuble! Je n'avais plus aussi peur depuis plus longtemps et j'en suis heureuse ^^
_________________

http://tardis.forumprod.com/forum.php
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MissTennantFantasy
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2011
Messages: 1 202
Localisation: Les pieds à Vandoeuvre les Nancy, la tête dans les étoiles

MessagePosté le: Lun 4 Nov 2013 - 23:49    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist Répondre en citant

Red Arrow International, la société en charge de la vente du DVD, présentera The Escape Artist à l'American Film Market de Santa Monica qui aura lieu du 6 au 13 novembre. 
Source 
_________________

http://tardis.forumprod.com/forum.php
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MissTennantFantasy
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2011
Messages: 1 202
Localisation: Les pieds à Vandoeuvre les Nancy, la tête dans les étoiles

MessagePosté le: Jeu 7 Nov 2013 - 20:24    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist Répondre en citant

La jeune star de The Escape Artist, Gus Barry, 12 ans, qui joue le fils de Will, parle de son travail aux côtés de David Tennant.
Attention SPOLIERS : Lien 


Voilà ce que dit le garçon : 


"C'était vraiment amusant de travailler avec David. Il est vraiment gentil et m'a même donné quelques trucs"


et il ajoute : 


"A un moment donné quand on n'avait pas besoin de nous sur le tournage on a commencé à jouer au jeu Temple Rush sur son téléphone"
_________________

http://tardis.forumprod.com/forum.php
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Angel
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 1 011
Localisation: Sur l'épaule de Campbell

MessagePosté le: Sam 11 Jan 2014 - 13:02    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist Répondre en citant

Je viens de tout voir (hier, mon papa et moi avons enchaîné les trois épisodes jusqu'à une heure du matin. Impossible de décrocher et une fois qu'on en a vu deux, bah autant voir le troisième (n'est-ce pas).

J'ai beaucoup aimé MAIS je trouve que ça manque énormément de crédibilité.

Ca peut être des détails rigolos (à un moment, Will rentre dans un bar minus et les chiottes dont 500m²... Et c'est parce que les chiottes sont immenses qu'il réussit à éviter quelqu'un qu'il veut éviter...) ou des trucs un peu plus "graves" qui compromettent carrément l'intrigue (Will, ou l'homme qui laisse sa femme partir dans son cottage perdu au milieu de nulle part alors qu'il se sait poursuivi par un psychopathe. Margaret ou la fille qui sait aussi qu'elle travaille avec un psychopathe mais qui rentre chez elle toute seule. NORMAL).

Je trouve également tellement dommage qu'il n'y ai pas eu des trucs que j'attendais tellement (une bonne confrontation Will/Margaret, ça aurait été cool). En plus, certains trucs étaient tellement prévisibles (la fin de l'épisode 1, la confrontation de Will et Foley...). Bref, grandes promesses mais forte frustration.

Au niveau des personnages, j'aime beaucoup Margaret (et sa rivalité avec Will, et puis ça fait TELLEMENT du bien de voir ENFIN deux rivaux qui ne soient pas deux hommes blancs, si vous voyez ce que je veux dire). En plus l'actrice joue bien. A l'opposé, je trouve le personnage de Will certes nuancé, mais trop nuancé en fait... IL n'a pas de personnalité claire (ça fait peut-être partie du personnage mais bon, j'avoue que c'est un peu gênant.). En fait il y a quelque chose de gênant à propos de ce personnage, mais je saurais pas définir quoi, et je sais pas si c'est un bon point ou un mauvais point qu'il soit si flou. Donc voilà.
A cela s'ajoute le personnage d'Elieen, que je trouve déboule un peu tard (et on comprend pas trop c'est quoi ses motivations). Enfin bref, tout ça aurait mérité d'être un tout petit peu approfondi.

A cela s'ajoute le dénouement qui certes génialement mis en place, mais arrive un peu comme un cheveu sur la soupe : on a l'impression que les deux premiers épisodes forment un tout et que le dernier est un peu à part. On notera que ça ne compromet pas vraiment la qualité de l'ensemble, juste l'harmonie dans l'histoire. Mais c'est un très très très joli retournement de situation, qui nous fait poser beaucoup de questions sur les différents personnages.

Bien sûr, j'insiste énormément sur les points négatifs (c'est mon côté relou lol) parce que rien n'est jamais parfait, mais j'ai quand même beaucoup aimé (et poussé quelques hurlements. Je crois que Foley qui surgit à la fenêtre hier soir (alors que j'avais déjà vu cet épisode) m'a fait une belle trouille. Bon, c'est un peu dommage, l'expérience ne s'est pas renouvelée (même si c'était assez tendu à la fin).

En un mot, superbe téléfilm mais trop rapide.

PS : Pour répondre à la Miss : Les tics c'est absolument pas négatif pour moi. J'en ai environ 12 milliards, dont certains que David m'a refilés (bonjour le reniflement permanent). Je pense que si je doutais de la génialité du jeu d'acteur de David, je ne serais pas forcément là pour en parler de toute façon ^^ Je commente, je commente, je suis pas là pour dire si c'est bien ou pas bien ^^
_________________
Je suis L, G, B et T en même temps. Je suis l'arc-en-ciel complet des pull-overs de Campbell. Ice Tea Foot et prend une bière.
Revenir en haut
MissTennantFantasy
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2011
Messages: 1 202
Localisation: Les pieds à Vandoeuvre les Nancy, la tête dans les étoiles

MessagePosté le: Ven 21 Fév 2014 - 17:02    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist Répondre en citant

Après la pochette DVD  UK :

la pochette DVD allemande : 


(on ajoute Doctor Who et on garde les menottes ^^)


_________________

http://tardis.forumprod.com/forum.php
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
BigBadWolf
Fan sous dépendance

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2013
Messages: 394
Localisation: Sur la barbe d'Alec Hardy

MessagePosté le: Ven 21 Fév 2014 - 18:49    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist Répondre en citant

C'est super! J'adore la pochette allemande Mr. Green
Der Anwalt des Teufels LOL
_________________
Revenir en haut
Skype
Miss Ten
Fan certifié

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2013
Messages: 110
Localisation: Sur les genoux de David. ♥

MessagePosté le: Sam 22 Fév 2014 - 13:14    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist Répondre en citant

 dire qu'il y a à peine trois jours j'ai eu mon DVD ♥ (version UK of course!) 
Perso, la pochette allemande euh... nicht gut x) 
Es tut mir leid ^^ 
_________________
Quand David est en colère, t'es en colère. Quand David pleure, tu pleures. Quand David est heureux, t'es heureuse. Quand David donne un ordre, tu obéis. 8D
Revenir en haut
BigBadWolf
Fan sous dépendance

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2013
Messages: 394
Localisation: Sur la barbe d'Alec Hardy

MessagePosté le: Mar 25 Fév 2014 - 00:33    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist Répondre en citant

Ah ah t'inquiète pas Miss Ten c'est pas grave chacun ses goûts mais c'est que j'aime l'Allemagne c'est magnifique *u* 
'fin bon on aurait pu se passer de "L'Allemagne sauvage" sur Arte hein! Osef de deux papillons qui se rencontrent  Shocked
Cependant l'année dernière on avait le choix entre allemand et espagnol et il n'y avait que cinq élèves pour l'allemand donc on nous a forcé à faire espagnol. Si j'avais fait allemand j'aurais sûrement des notes moins biens (genre 15-16), mais au moins j'apprendrais une langue que j'aime.
Du coup pour "Let's kill hitler" je m'attendais à un vrai épisode avec Hitler, pas juste une petite référence mais bon ça reste un épisode d'exception c'est ça qui est bien chez l'écriture de Steven Moffat: On s'attend à un thème grandiose bien abordé mais au final on se retrouve entre le thème pas trop mal abordé et entre le côté sci-fi et fantaisiste de Doctor Who et des protagonistes. Et c'est encore mieux puisque se rejoignent l'humour du thème et des protagonistes, et le côté historique au côté futuriste, comme d'habitude (avec Van Gogh, Agatha Christie, la Reine Victoria, Elizabeth I...)

_________________
Revenir en haut
Skype
rose1978
RTC Helpers

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2013
Messages: 712
Localisation: (Belgique pluvieuse donc pour le même prix je préfèrerais Londres

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2015 - 17:52    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist Répondre en citant


    

Comme MoonLight s'interrogeait sur les œuvres de David en version française, j'ai découvert tout récemment que la série avait été doublée en français sous le titre : The perfect crime- The escape artist et la série va faire l'objet d'une sortie en DVD et en Blu-ray !!!

Détails techniques :

Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1) / Son DTS pour le Blu-ray dans les deux versions.
Sous-titres : Français
Région : Région 2
Rapport de forme : 1.78:1
Nombre de disques : 2
 
La sortie est prévue pour le 8 janvier 2015 :

Elle est actuellement en prévente sur Amazon.fr :

Pour le Blu-ray : cliquez ici

Pour le DVD : cliquez ici
_________________
God save the Tennant
Revenir en haut
OldGirl
Fan

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2014
Messages: 71
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 5 Jan 2015 - 11:54    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist Répondre en citant

Ahhh ? Intéressante info, merci. Je l'ai toujours pas vu non plus !
_________________
I stole a Timelord and I ran away - Tardis

Fanfictions
Revenir en haut
OldGirl
Fan

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2014
Messages: 71
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 28 Jan 2015 - 16:37    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist Répondre en citant

Voilà voilà ! Je viens de voir ce fameux DVD...
Alors ça se présente sous la forme de 2 téléfilms (1 par galette) dont le second est un peu plus long).

Il faut vraiment regarder la 2e partie pour apprécier le tout, rétrospectivement. Je dis ça parce qu'après le premier téléfilm, je n'étais pas super super emballée, mais j'ai bien fait de m'accrocher quand même...

Je suis d'accord que de prime abord, le personnage de Burton manque un peu de personnalité, d'aspérités. C'est un accro du boulot, top of the pops dans sa partie, certes et peut-être qu'il pèche par là : quand il va se retrouver sur le banc de touche et comme un poisson hors de l'eau, hem... qu'est-ce qu'il en reste ? Qui est-il quand il n'est pas "le Roi de l'Evasion" ?

Je n'ai pas été choquée par les invraisemblances (pas le temps d'y prêter attention de trop) mais par le côté lourdement démonstratif de sa virtuosité juridique, que je trouvais presque trop... Après j'ai vu ses collègues à l'oeuvre, et j'ai mesuré l'écart... :-D

Une mention spéciale à Sophie Okonedo (Margarett) qui jouait Liz 10 dans Doctor Who (dans les premiers épisodes avec Matt). Je l'ai trouvée parfaite, rusée, froide, calculatrice, en un mot excellente, et plusieurs fois sa "mauvaiseté" m'a sauté au visage comme une sale surprise pour l'intrigue certes, mais une bonne surprise de jeu d'actrice...

C'est clair que toute la chute vaut son pesant de cacahuètes et réhabilite pas mal de ce double téléfilm à elle toute seule. Le va et vient quasi maritime des retournements de situations pour Will est intéressant, métaphysiquement parlant, puisqu'il en passe par les trois états du monde judiciaire, comme une dégringolade qui finit pourtant en point d'orgue !
_________________
I stole a Timelord and I ran away - Tardis

Fanfictions
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:10    Sujet du message: [Mini-Série] The Escape Artist

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Le CV de David -> Court-métrage/Série/Téléfilm -> Série/Mini-Série Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  



Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com