David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum
David Tennant - The Royal Tennant Company
Le premier et unique forum francophone dédié à David Tennant
 
David Tennant - The Royal Tennant Company Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



:: [One-shot - Terminée]Only Human ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> Le Coin des artistes -> FanFics -> Angel
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Angel
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2012
Messages: 1 011
Localisation: Sur l'épaule de Campbell

MessagePosté le: Sam 14 Avr 2012 - 21:35    Sujet du message: [One-shot - Terminée]Only Human Répondre en citant

Titre : Only Human

Résumé : c'est très court donc je ne vais pas vous faire de résumé. Mais je vais simplement vous présenter le petit bijou que j'ai trouvé sur le net et qui m'a inspirée :
http://www.youtube.com/watch?v=TZBsi4J1UH8
http://www.youtube.com/watch?v=i9ioytYrfFs&feature=relmfu
Je ferais bien un dossier dessus même s'il n'y a pas grand-chose à dire vu que c'est un pilote ^^

Genre : Heu aucun... enfin plein...

Spoilers : Hé bien, le show... mais il n'est pas très long ^^

Disclaimer : Tous les personnages appartiennent à Jim McCellan et Andrew Smith.

Note(s) de l'auteur : une petite musique pour aller avec votre lecture : http://youtu.be/TH_YbBHVF4g




Un an plus tard...

-Tourne à gauche.
-Mais, le type est allé à droite et...
-Tourne à gauche, Tyler. D'après mes calculs, tu à 78,5% de chances de...
-Oui, c'est bon, ça va, j'ai compris. Je prends à gauche.

Je tourne le volant et m'engage dans une rue déserte. Je sais que je ne devrais pas l'écouter comme ça, aveuglément. En prennant sa décision, j'ai remis mon sort entre les mains d'une machine.
Il n'y a personne sur la voie. Je roule à fond dans une rue pavillonnaire déserte. L'androïde s'agite dans la boîte du GPS tout neuf. Je lui sourit. Elle me sourit en retour, et ça me réchauffe le coeur. Même si au fond, je sais qu'elle ne me sourit pas ; ce n'est qu'un assemblage de pixels programmé pour m'offrir une interface humaine à qui parler. Mais ça à toujours été comme ça entre nous : très compliqué.

-Ralentis.

L'ordre claque comme un fouet et me fait sursauter. Je presse la pédale de frein. La voiture s'arrête pile devant un passage piéton. J'attends trois secondes les ordres d'Ada, mais rien ne vient. Soudain, un homme jaillit sur le bord de la route. Cigarette à la bouche et air pressé, il a dû passer en coup de vent au tabac du coin. Grave erreur. J'enclenche le feu de stationnement et jaillit du véhicule.
Il n'aurait pas dû traîner. Aujourd'hui est ma journée et je ne laisserais personne me la gâcher. L'homme m'aperçoit alors que je m'apprête à foncer vers lui. J'accélère le pas. Avec un peu de chance, j'aurais fini à midi.

***

-Bon, Ada, je vais prendre un café On se retrouve sur le portable.
-Pas de problème, Tyler.

Elle me salue de la main et disparaît de l'écran du GPS. Je gare ma bagnole et me dirige vers un de mes troquets préférés, le Smith&Jones. Le téléphone vibre soudain dans ma poche.

-Tyler, fait demi-tour. Maintenant.

Sa voix. Mais c'est bizarre, d'habitude, ce genre d'ordre sort quand je suis en plein boulot, aujourd'hui j'ai tout terminé pour enfin avoir droit à un peu de répit, alors pourquoi ne me laisse-t-elle pas tranquille ?

-Fait demi-tour, Tyler. S'il te plaît.

Je fronce les sourcils. Si je n'avais pas su qu'il s'agissait d'un programme, d'un ensemble de bits et d'octets sans âme, j'aurais juré qu'elle me suppliait. Comme si le fait que j'aille dans ce bar la rendait triste, ou en colère, ou tout simplement souffrante. Une machine peut-être avoir ces sentiments ?

-Pourquoi tu ne veux pas que j'aille au Smith&Jones ?
-Ne discute pas Tyler, fait juste demi-tour. Aie confiance.

Pour la première fois peut-être, je refuse. Parce que je veux bien qu'elle me donne des instructions en mission, mais là il s'agit de ma vie privée et je ne la laisserais pas la diriger. Chacun son espace de liberté, merde à la fin !
Oh. Voilà que je m'emporte à présent. Je parle d'elle comme si nous étions en couple et traversions une passe difficile. Alors qu'elle n'est qu'un androïde programmé pour m'assister dans mes tâches. Moi qui ai toujours voulu rester célibataire pour éviter les problèmes que mes clients rencontrent avec leur conjoint(e), me voilà casé avec le logiciel qui m'aide à traquer les amants infidèles. C'est un comble. Je jette à nouveau un oeil à travers l'écran. Son visage lisse de modélisation 3D me paraît presque humain. Mais ce n'est pas une projection informatique qui me fera changer d'avis.

-N'y vas pas, s'il te plaît, Tyler, n'y vas pas.

Indifférent à ses sanglots, j'éteinds mon téléphone et pousse la porte du pub. L'endroit est presque désert ; je pousse un soupir et m'accoude au comptoir.

-Un whisky s'il vous plaît.

Tant pis pour le café, j'ai besoin d'un bon remontant. Le barman m'apporte ma boisson. Je pose mon téléphone à côté de mon verre et fais glisser mon regard jusqu'à l'autre bout du comptoir où un autre portable à peine plus fin que le mien dort à côté d'un Midori Sours.
Je lève les yeux. Une ravissante rousse vêtue d'un tailleur strict qui s'achève sur des jambes interminables pianote un rythme entêtant sur le bois sombre du comptoir. Je tapote discrètement la planche avec mon dessous-de-verre, mais elle ne fais pas attention à moi. Agacé, je prends mon verre et mon portable et longe distraitement le bar jusqu'à elle. Mon portable bute sur le sien, et leurs écrans se réaniment en même temps.
Elle se tourne vers moi et me regarde avec une stupeur non feinte. En glissant sur son dos, ses cheveux distillent une odeur de kiwi. Je ne savais même pas que c'était possible de sentir le kiwi, mais en tout cas c'est en passe de devenir une de mes odeurs préférées. Ses beaux yeux verts cherchent les miens un instant, et
les trouvent sans hésitation. Mais dans son expression, quelque chose cloche... Non, ce n'est pas possible, ça ne peux pas...

-Oh mon dieu, c'est lui.
-Oh mon dieu, c'est elle.

Je jette un coup d'oeil à l'écran de son téléphone. Un moi miniature, lisse et très schématique, se cogne désespérément contre les parois. Cette vision me met mal à l'aise. J'éteins ma machine et elle fait de même. Elle pousse un soupir soulagé. C'est vrai, moi aussi je me sens plus léger, je ne sais pas pourquoi mais... Il y a un instant de flottement puis...

-Et ensuite ? murmure-t-elle.
-Je ne sais pas.

Elle rit et rejette sa chevelure en arrière. Les ondes kiwi me rendent presque euphorique. Je me sens rougir. Allez, Tyler, vas-y !
Je colle mes lèvres sur les siennes et ferme les yeux. Elle s'abandonne à moi et je m'abandonne à elle. Le baiser me semble si naturel que j'en oublie le temps. Après de longues minutes, nous nous séparons. Elle me prend les mains. La preuve par neuf qu'on peut tomber amoureux par correspondance.

-C'est tout ? chuchote-elle, ses longs cils battant ses joues couvertes de tâches de rousseur.

Je reprend ma respiration. J'ai envie de dire autre chose mais tout ce qui me vient est :

-Peut-être... Je ne sais pas... on ne peut pas savoir... après tout...
-Après tout quoi ?
-Nous ne sommes que des humains.
_________________
Je suis L, G, B et T en même temps. Je suis l'arc-en-ciel complet des pull-overs de Campbell. Ice Tea Foot et prend une bière.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 14 Avr 2012 - 21:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> Le Coin des artistes -> FanFics -> Angel Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  



Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com