David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum
David Tennant - The Royal Tennant Company
Le premier et unique forum francophone dédié à David Tennant
 
David Tennant - The Royal Tennant Company Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



:: DWM - Special tribute issue for Elisabeth Sladen (David Tennant's tribute) ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Articles de presse -> 2011
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Duam78
Lady of the Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 2 759
Localisation: Chartres

MessagePosté le: Ven 4 Nov 2011 - 16:19    Sujet du message: DWM - Special tribute issue for Elisabeth Sladen (David Tennant's tribute) Répondre en citant

.
DWM - Special Elisabeth Sladen
(David Tennant's tribute)





source 


Citation:
Après toute ces années, Sarah Jane vivait à nouveau, et était, si cela était possible, encore plus grande qu'elle l'avait été précédemment.
 

Quand Elisabeth Sladen est revenue dans Doctor Who en 2006, David Tennant était l'interprète du Docteur. David se souvient de son excitation lors de sa rencontre avec Sarah Jane Smith.


Interview par Benjamin Cook.


Questionnée à propos du statut spécial qui lui a été conféré dans les domaines de la télévision, et le titre de «Compagnon ultime dans Doctor Who», Elisabeth Sladen a répondu modestement « Vous n'avez qu'à regarder l'époque où j'étais dans le programme, et les Docteurs avec qui je faisais équipe. ». Elle n'aurait jamais rêvé d'attribuer la popularité de Sarah Jane Smith sur sa propre performance. « Non, ce sont les autres personnes, » a-t-elle insisté, avant d'ajouter « J'ai vraiment de la chance. ». Quand DWM s'est retrouvé avec David Tennant à la Soho House de Londres pour parler de Lis, nous avons prit cette remarque pour lui – qu'il s'agissait des Docteurs avec qui elle avait été en duo, Jon Pertwee, Tom Baker et David lui-même qui avaient permis à Sarah Jane Smith de s'envoler.

Il refuse la suggestion. « Ça avait tout à voir avec Lis. », dit-il, « Le fait est qu'à 60 ans et des poussières, elle a charmé une nouvelle génération d'enfants, exactement de la même manière – et aussi habilement, et aussi intelligemment – qu'elle l'avait fait 30, 40 ans plus tôt... ça a clairement tout à voir avec elle » explique David. « Il y avait quelque chose de magique avec Lis, quelque chose qu’elle avait, que vous n'arrivez pas vraiment à cerner. Il y a eu énormément de discussions sur « Oh, elle était la première féministe, la première compagne a être une femme libérée. » Elle ne l'était pas, vraiment. Il n'y avait rien de remarquablement différent dans la manière dont son personnage était écrit, vraiment. Non, ce fut Lis qui a apporté cette extraordinaire sensation de fébrilité, cette chaleur, cette tendresse, cette part émotionnelle, cette sorte de joie dans le personnage. C'était Lis. »

Né en 1971, les premiers souvenirs de David concernant Doctor Who remontent à la première saison de Tom Baker – la deuxième pour Lis – en 1975. Quand le quatrième Docteur et Sarah Jane Smith se sont séparés, à l'hiver 1976, le petit David de 5 ans fut perturbé : « Le concept du temps est tellement bizarre. Quand vous grandissez, le temps s'étire. Sarah Jane Smith a été dans le programme durant deux années, mais j'ai eu la sensation que c'était une vie entière pour moi. J'avais l'impression que c'était une éternité. Ça semblait impossible que quelqu'un d'autre puisse prendre sa relève, donc son départ fut donc un grand bouleversement pour moi, de même bien plus tard, lorsque le Docteur a changé. Elle était, pour moi, ce qu'était le compagnon du Docteur – c'est pourquoi ce fut une extraordinaire expérience du genre « extra-corporelle » de se trouver ensuite dans la salle de répétitions, à lire le script, avec elle m’appelant « Docteur ». »

Ce fut pour l'épisode School Reunion de 2006, le quatrième épisode de David dans le rôle du Docteur, qui réunissait le Seigneur du Temps et Sarah Jane Smith, que David rencontra Lis pour la première fois autour de la table de lecture, en juillet 2005. « C’était mon tout premier jour de travail » se souvient-il, « On parcourions trois scripts ensemble – The Christmas Invasion, New Earth et School Reunion – donc rencontrer Lis fut un incroyable moment durant une journée extraordinaire pour moi. Tellement de choses étaient en train d'exploser dans mon cerveau en cette journée, et ce fut tout simplement le plus grand moment. »

Était-il neveux ? Il devait l'être.

« J'étais terrifié. Bien sur. Et vous aviez le plus grand et le meilleur de la BBC dévalant le M4 pour s’asseoir en face de moi et me fixait, pour être sur que je n'allais pas merder, leur meilleur nouveau jouet. Il y avait quelque chose de bizarrement réconfortant d'entendre cette voix venue de mon enfance. Bien que ce fut surréaliste, il y avait aussi quelque chose de si juste à propos de ça également. Tout le monde savait que School Reunion ne serait pas la dernière association de Lis avec le show. Elle avait toujours cette magie, quelle que fut cette magie, et cela avait été terriblement sous-utilisé durant les années qui s’étaient écoulées, que cela donnait tout simplement sens au fait qu'elle soit de retour.

Avant même que l'encre sur le contrat de David ne soit sec, les producteurs exécutifs Russell T. Davies et Julie Gardner lui parlèrent de leur plans de faire revenir Sarah Jane au cours de sa première saison.

« A ce moment, je ne pense pas qu'ils étaient certains de l'engagement de Lis, » explique David, « donc on ne savait pas si elle serait partante pour ça. De ce que j'avais pu entendre, elle était dubitative à propos de toute cette idée, parce qu'elle était inquiète à propos de ce dans quoi elle allait se lancer. Bien entendu, puisque je connais Russell, Julie et Phil (Collinson, producteur), qui présidaient cette réunion, je savais qu'elle n’allait être traitée qu’avec les plus grands respect et vénération.»

Était-il confient de ce qu'ils allaient pouvoir tirer du retour de Sarah Jane ?

« Bien, ce fut difficile pour moi de passer outre mon propre élan nostalgique. » admet-il, « Parce que c'était une telle excitation pour moi de savoir qu'elle serait là. J'avais la sensation, eh bien, que si je jouais une scène avec Sarah Jane, je jouerais réellement le Docteur. Plus que n'importe quel autre éléments reconnaissable du programme, cela, pour moi, complétait le cercle de mon enfance. Je veux dire, Lis elle-même restait la même. Et sa voix ! Cette même douce intonation dans la voix. La manière qu'elle avait de dire « Docteur », et sa façon de dire ces phrases, c'était complètement unique. Ça me ramenait immédiatement à l'heure du thé du samedi, et puis à juste titre cela devenait une partie de l'enfance pour une nouvelle génération de jeunes.

« La vérité était que personne ne pouvait être certain à quel point elle serait reconnaissable pour le grand public après tant d'années. Je ne pense pas que quiconque ait pu savoir ce que la mémoire culturelle avait gardé d’elle. Cela faisait exactement 30 ans et c'est très long. Aucun enfant de 2005 ne savait qui était Sarah Jane Smith, à moins qu'il ait lu de vieux livres ou fait des recherches sur le show. Il n'y avait eu qu'une seule saison (de Doctor Who au XXIème siècle (NDLT : la saison 1 avec Eccleston)), à l’époque et ils n’avaient pas joués sur le passé, mis à part avec les Daleks.

Bien qu'on sache qu'il s'agissait toujours du même programme, je pense qu'il y avait une certaine réticence, à la base, de raccrocher le programme à sa propre histoire. Ramener Sarah Jane fut le premier pas dans ce sens.

« Même si vous ne saviez pas qui était Sarah Jane, on racontait une histoire à propos du passé du Docteur, qui était en fait plus une histoire à propos de Rose [interprétée par Billie Piper] et comment elle gérait tout cela... Ce n'était pas gratuit. Cela a été fait avec la bonne sorte de motivation éditoriale. Mais après, bien sur, vient l'envie raconter l'histoire de Sarah Jane – et cette magie revient, et tout le monde y répond. Il y avait quelque chose à propos de Sarah. »

Trois années plus tard – et un gros succès, le spin- off avec Sarah Jane en personnage principal sur CBBC – le Docteur apparaît dans The Sarah Jane Adventures quand David apparaît en guest star dans le double épisode The Wedding of Sarah Jane Smith. « Comme c'était beau, il n'y avait aucun sentiment d'une quelconque hiérarchie que j'aurais pu usurper. » dit-il a propos de son arrivée dans le propre programme de Lis. « Aussi longtemps que la compagnie est agréable, tout le monde s'amuse ensemble, et c'était certainement autant le cas dans Sarah Jane que dans Doctor Who. Lis s’est épanouie en faisant ce programme. Elle semble l'aimer et les enfants (les jeunes stars de Sarah Jane) – bon, ce ne sont pas des enfants, ce sont des jeunes adultes – ils l'aimaient vraiment beaucoup et elle les adorait. Pour avoir été sur ce tournage... C'était vraiment un endroit magnifique, facile, joyeux et beau. Et ça reposait sur Lis. »

Quand The Sarah Jane Adventures fut pour la première fois évoqué, il avait été mentionné au moins une apparition du Docteur, et c'était quelque chose que j'avais toujours été enthousiaste de faire. Ça a prit trois ans pour faire en sorte que ça arrive, mais je suis tellement content qu’on l’ait fait. Encore plus maintenant, je suppose, parce que ces épisodes qui existent semblent tous les plus précieux. J'étais vraiment heureux d'être là, et les gens m'ont donné la sensation d'être très heureux que je sois là. C'était une période très heureuse. »

A un moment, Doctor Who, Sarah Jane Adventures et Torchwood étaient tous en production dans les studios Upper Boat de Cardiff, simultanément. « C'était une période vraiment enivrante. » Explique David.


Apprendre à connaître Lis comme quelqu'un avec
qui vous travaillez... Je n'ai jamais vraiment réalisé à
quel point c'était excitant...



Une comme on ne pourra plus jamais en voir suggère DWM.

David acquiesce. « Eh bien, Doctor Who continue de façon triomphante, et Torchwood continue de l'autre côté de l'Atlantique, et heureusement, nous avons encore quelques épisodes de Sarah Jane que l’on a pas encore vu, donc, tout continue... Mais la façon dont ça se passait à ce moment là, tous sous le même toit, c'était incroyable. Vous risquez de penser que ça va sonner plein de fierté et peut être sommes-nous fiers de ça... » il hésite « Non, je suis fier, et à juste titre, d'avoir fait partie de cette période lorsque les trois shows travaillaient tous ensemble, se complétant les uns les autres, se nourrissant les uns des autres et créant ces incroyables histoires. D’apprendre à connaître Lis comme quelqu'un avec qui vous travaillez... Je n'ai jamais vraiment réalisé à quel point c'était excitant, et à quel point c'était invraisemblable. »

Lis et David vivaient même dans le même immeuble à Cardiff. « On se rencontrait dans l'ascenseur de temps à autres. C'était super. Que Sarah puisse faire partie de ma... – Il s'arrête en plein milieu de la phrase, et sourit – je devais l'appeler Sarah. Tout les autres devait l'appeler Sarah Jane. Quand nous avons fait School Reunion, elle a vraiment été écrite comme Sarah Jane, et c'était de cette façon qu'elle faisait référence à elle-même. C’est Lis qui est venue vers moi et m’a dit « C'est un script magnifique, mais le Docteur avait l'habitude de l'appeler Sarah, à l’époque. » Je lui ai répondu « Tu as absolument raison. Bien sur. Je me rappelle bien de ça. » C'était l'idée de Lis, bien que j’étais heureux d’aller dans son sens. »

« Ce qui n'est presque jamais arrivé lorsque je travaillais sur Doctor Who, c'est que les scripts n'avaient jamais vraiment besoin d'être remaniés. » continue-t-il « Quand il y avait quelque chose à changer, Russell et moi avions une petite discussion, mais une fois que les caméras commençaient à tourner, les scripts demeuraient complètement inchangés. Cette histoire du nom fut une exception. Lis et moi-même l'avons juste fait. C'était un petit hommage aux temps anciens. Plusieurs fois, les gens se sont questionnés, et on a juste lancé "Ah non, c'est juste... c'est ce qu’on est censé dire". On était du genre têtu à propos de ça. Jusqu'à ce que, à la fin, une ligne ou deux ont été ajoutées afin d'expliquer un peu pourquoi j'appelais Sarah différemment de comment l’appelait les autres. » ria t-il.

Il a juste été prévu que Lis apparaisse deux autres fois durant la période de David : dans le final de la saison de 2008, The Stolen Earth/ Journey's End, dans lesquels, pour la toute première fois, Lis avait son nom dans le générique d'ouverture, et une brève apparition lors du chant du cygne de David, The End of Time. « Ça semblait normal qu'elle soit là. Elle était absolument devenue... elle ne faisait plus juste partie de l'histoire de la série ; elle faisait partie de la nouvelle ère, et cela aurait été inconcevable d'avoir cette rencontre entre tous les compagnons, ou tous ces derniers adieux de The End of Time, sans que Lis ne soit là. Personne n'aurait jamais imaginé ça. »

« J'apprécie particulièrement cette image du tournage de Journey's End, de nous tous – John [Barrowman], Catherine [Tate], Billie, Freema [Agyeman], Noel [Clarke], Camille [Coduri] Lis et moi – nous serrant face à l'appareil photo. Je me souviens avoir fait tout un plat pour essayer de faire en sorte que cette photo existe. C'était difficile de trouver un moment que tout le monde puisse partager, d’avoir tout le monde en même temps, le même jour, et seulement deux créneaux ont été pris, parce quelqu'un – je ne me rappelle plus de qui – a du partir presque immédiatement... Mais on a eu cette photo, et Lis était dessus, et le fait qu'elle soit d'une autre ère perdait tout son sens. Elle fait absolument partie du programme, et de ma période dans la série, et elle était toujours, systématiquement, si bonne dedans. »

« Pensez-vous qu'elle le savait, David ? »

« J’espère qu’elle le savait. »

Elle ne l'a jamais admis.

« Non, Elle ne l’aurait pas admis. Mais je suppose... Je pense qu'elle a du y parvenir à la fin, parce que les retours qu'elle avait étaient tellement irrésistibles. Je pense que le monde avait oublié à quel point il l'aimait. Je déteste dire « oublié » parce que pour ceux qui étaient dans son entourage et avec elle, elle était loin d'être oubliée... Mais surement n'a-t-elle pas beaucoup été à la télé. Il y a eu une longue période sans qu'elle apparaisse à la télé et elle ne travaillait pas énormément. Pour un acteur, ça doit être dur. Je ne sais pas si elle a lutté contre ça durant ces années d'une certaine façon mais j'imagine, que d'avoir été autant aimée, et d'avoir été au centre de quelque chose qui fait partie d'un héritage culturel de la nation... » il ralentit « Le monde a oublié, mais après, quand il s'est souvenu d'elle, elle a été accueilli à bras ouverts. Oui, elle devait le savoir. Elle devait savoir à quel point elle était bonne et à quel point elle était aimée. »

« Après toute ses années, Sarah Jane vivait à nouveau, et respirait à nouveau, et était, si cela était possible, encore plus grande qu'elle ne l'avait été à l’époque... Quelle incroyable réussite. À regarder en arrière aujourd'hui, ça ne ressemble pas forcément à un si gros pari que ça, mais je me rappelle, à l'époque, les gens étaient plutôt du genre : « C'est une chose tellement bizarre que de ramener un personnage télévisé des années 70, et après de lui donner son propre programme et s'attendre à ce que tout le monde tombe amoureux d'elle. » Russell savait que ça pouvait marcher. Il avait une foi absolue et bien entendu, il avait raison, parce qu'il avait compris à quel point Lis était grande, à quel point elle était spéciale, et que ça qui n'avait jamais été apprécié. Il y avait là un énorme potentiel. Le fait qu’elle revienne avec le même personnage … on se souviendra toujours de Lis pour ça. »

« C'est malheureux qu'elle soit partie et qu'elle n'ait pu profiter de cette renaissance, mais c'est magnifique qu'elle soit parvenue à l'apprécier. Ce qui est vraiment difficile à calculer est... je veux dire, il est clair que sa maladie a été brutale et fulgurante, et je ne l'ai jamais vu lorsqu'elle a été clairement malade, mais elle avait toujours l'air tellement robuste et tellement, franchement, jeune. L'idée qu'elle puisse être mise à mal par n'importe quelle forme de maladie semble tellement dur à rationaliser, parce qu'elle avait tellement d’énergie, elle était tellement vibrante, et ça semble tellement... » il hausse tristement les épaules « Vous savez, la dernière fois que je l'ai vu, elle était tellement pleine de jeunesse, de vitalité, elle pétait le feu, travaillant dur comme je l'avais toujours connue. Je n'arrive pas à imaginer qu'elle ait pu se retrouver à ce point diminuée. Je n'y arrive pas. Ça semble toujours aussi difficile de se dire qu'elle est partie. »



Traduction des légendes des photos d’illustrations

• Photo page 1 en bas à gauche: Le Docteur, incognito dans la peau du professeur « John Smith », croisant de manière impromptue Sarah Jane Smith en 2006 dans School Reunion.

• photo page 2 en haut à droite : Elisabeth et David à la diffusion pour la presse de Voyage of the Damned le 18 décembre 2007

• Photo page 3 en haut à gauche : en 2009, The Wedding of Sarah Jane Smith, Sarah Jane a sa propre dernière rencontre avec le Dixième Docteur

• Photo page 3 en haut à droite: l'équipe de Journey's End rassemblée (pour quelques secondes tout du moins)

• Photo page 3 en bas à droite: le dernier adieu dans The End of Time

 



Traduction par Misstennantfantasy
Relecture par Duam78

© Doctor Who Magazine - 2011 - Toute reproduction, partielle ou complète, est interdite sans autorisation des Webmasters.

_________________

Merci Circus Doll pour l'avatar
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 4 Nov 2011 - 16:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Duam78
Lady of the Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 2 759
Localisation: Chartres

MessagePosté le: Mer 16 Oct 2013 - 15:57    Sujet du message: DWM - Special tribute issue for Elisabeth Sladen (David Tennant's tribute) Répondre en citant

Un grand merci à Misstennantfantasy pour cette (longue) traduction
_________________

Merci Circus Doll pour l'avatar
Revenir en haut
Idontwanttogo_01
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2010
Messages: 904
Localisation: Canada ou quelque chose comme ça

MessagePosté le: Ven 18 Oct 2013 - 03:07    Sujet du message: DWM - Special tribute issue for Elisabeth Sladen (David Tennant's tribute) Répondre en citant

Quel merveilleux texte et une traduction tout aussi merveilleuse! Merci 
_________________

TARDIS : notre nouveau forum de RP whovien : http://tardis.forumprod.com/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:18    Sujet du message: DWM - Special tribute issue for Elisabeth Sladen (David Tennant's tribute)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Articles de presse -> 2011 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  



Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com