David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum
David Tennant - The Royal Tennant Company
Le premier et unique forum francophone dédié à David Tennant
 
David Tennant - The Royal Tennant Company Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



:: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Le CV de David -> Théâtre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aude
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2010
Messages: 34
Localisation: Bruxelles (Belgique)

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû 2011 - 19:47    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 Répondre en citant

Much Ado About Nothing  
représentation du 2 août 2011  

  
cette review contient des spoilers sur la pièces ... à bon entendeur...
  



Que dire de plus… Je crois que de toutes les pièces de théâtre que j’ai vu, celle-ci restera à jamais gravée dans ma mémoire d’accro au théâtre et surtout de fan.  
  
La journée qui avait commencé sous un mauvais augure s’est finalement révélée être une des meilleures journées de ma vie jusqu’à présent.  
  
En effet, la veille au soir, on nous annonçait que nos billets pour Cardiff que nous allions prendre le mercredi avaient été volés avec le sac qui les contenait. C’est donc en courant, stressées, à Paddington que nous commencions cette journée avec la non-promesse de revoir la couleur de nos billets malgré nos mails de confirmation, de réservation, la carte de crédit qui va avec… sauf si on ramenait une déclaration de la police avec un « crime number reference » et encore…  
  
Une fois revenues à l’hôtel, fait un brin de toilette acceptable pour la journée, nous voilà parti sur les traces du Docteur et de son TARDIS à la Doctor Who Experience et Earl’s Court. 
 
  
[pour des raisons pratiques et longuettes, je vous renvoie au futur compte rendu que je ferais sur BoT de mon voyage en entier]  
  
Comme promis depuis des mois, je rencontre mon ami (qui s’est fait volé nos billets) au Sherlock Holmes Pub où on discute de choses et d’autres mais surtout de choses whovians. Ce gentil monsieur (oui parce qu’il n’a pas mon âge ^^) est l’auteur de plusieurs Big Finish (dont un qu’il m’a offert) dont l’un avec David qu’il considère comme un vieil ami. Il nous a raconté d’ailleurs comment David a appris la nouvelle qu’il était le Docteur puisqu’il était présent quand il l’a su. Apparemment, il était tellement fou qu’ils n’ont plus su bosser de toute l’après-midi ^^.
 
  
L’heure file à une vitesse qu’il faut déjà nous dire au revoir et se diriger à nouveau vers l’hôtel pour se changer et se faire belle pour aller au théâtre.
 
  
Même si on l’avait déjà repéré le premier jour de notre arrivé à Londres, mon cœur bat la chamade à du 2000 km/h. ça y est… On y est enfin. J’ai l’impression d’être un gosse de trois ans à qui on a promis une glace depuis des heures et qui va enfin la recevoir.  
  
On rentre dans le théâtre et juste ça me met des paillettes dans les yeux (ça fait mal des paillettes dans les yeux >.<). Pleins de dorures et de trucs anglais ^^. Et au fond… le merchandising sur lequel je saute et demande deux cds (un pour yeles et l’autre pour moi). Et BOUM… plus de cds depuis hier (whaaaaaaaaaat !?). c’est toute penaude que je demande alors qu’une brochure et monte les escaliers vers la salle et vers le Royal Circle.  
  
On s’installe et on observe les gens autour de nous. Beaucoup de personnes plus agées, des midinettes aux premiers rangs qui gloussent (on gloussait aussi mais bon, il y a gloussé et glousser). On s’étaient habillées en robes de cocktail pour l’occasion (attention Aude en robe ^^) et franchement quand on voyaient certaines (ou comment mettre un mini-short alors qu’on a pas la corpulence pour  Rolling Eyes ). Les coups de sonnettes retentissent dans le théâtre pour appellés les retardataires et tout à coup…
 
  
Le rideau se lève… (les spoilers commencent)
  
  
Je ne vais pas décrire la pièce dans les moindres détails. Je vais donc juste vous parler des moments qui m’ont le plus marqués.  
  
Le premier c’est bien sûr de voir Catherine Tate sur scène. C’est juste… bizarre. On la voit à la télé et puis pouf ! devant soi. C’est un régal pour les yeux, les oreilles et les zygomatiques. Je trouve d’ailleurs de ce que j’en connais (c'est-à-dire dans Doctor Who) qu’elle s’est fortement affiné et ça lui va plutôt bien.  
  
Le second c’est l’arrivée ma-gni-fi-que de David. Je suis restée comme deux rond de flan et puis prise d’un fou rire incommensurable. L’accent écossais, l’uniforme et la mini voiturette de golf (et la bière) juste énorme. La joute verbale qui s’en suit entre Benedick et Beatrice m’a fait sourire et faisant ressurgir le côté Donna-Ten qui me manque tant. Aviez vous remarquer que le drapeau écossais trônait sur la voiturette ?  

 
Le bal ou comment péter de rire encore une fois. J’avais déjà eu des rumeurs de comment il était habillé (ce qui m’a permis de le repérer en deux seconde) mais alors là… les petits pas de danses et la voix de fausset qu’il nous prend… juste énorme.
 
  
Les scènes de « cache-cache » ou comment faire pisser de rire des fans. Que ce soit David (juste à hurler de rire) ou Catherine, je peux vous l’affirmer : moi, fan de théâtre, je n’ai jamais ri comme ça de toute ma vie au théâtre. Que se soit la peinture, la boisson, le livre ou le filin, la couverture et les problèmes de sous tifs… les deux ont joués une scène fantastiques au niveau humour et mimes. J’ai cru que j’allais avoir une crise d’hyperventilation tellement je riais.  
  
La scène ou Claudio se fait piéger par Don John (ou scène de la boite de nuit), les couleurs et les jeux de plateaux étaient mis en avant. Scène que j’ai particulièrement aimée parce que la mise en scène était juste géniale.
 
  
Les scènes avec le Constable et Verges. Très drôle même si j’avoue que je préférais l’interprétation de Micheal Keaton dans le film de Kenneth Brannagh. 
 
  
La scène de la répudiation au mariage. Alors là… wahou… David nous sort vraiment un rôle muet impressionnant. Tout dans son attitude montrait ce que Benedick ressentait et qu’il pouvait rester sérieux ne fus ce qu’un petit moment.  
  
Je ne parlerais pas de la scène des aveux des deux tourtereaux. Je suis retombée dans un moment d’hilarité totale. Un beau couple où on voit que c’est l’alchimie des deux acteurs qui nous a donné il y a quelques années, le couple Donna/Docteur. A croire qu’ils aiment se titiller entre eux (et ils aiment ^^)  
  
Je parlerais ensuite de la scène de la composition d’une mélodie pour Beatrice par Benedick.. elle aussi très drôle. Et comme par hasard, c’est une chanson populaire écossaise qui ressort du piano  (Oh when the saint)
  
Et pour finir, la scène finale (sur laquelle on m’avait spoilé) qui vous reste en tête pour quelques heures (et c’est pire quand on a le cd).  
  
Au final, je mettrais 5 étoiles à la pièce que ce soit pour David et Catherine, mais aussi pour tous les autres acteurs et les metteurs en scène et le compositeur.  

  
La stagedoor
  

  
  
On avait vraiment pas envie de partir et que la pièce se finisse. Mais il le fallait. C’est courant comme je peux avec mes chaussures, que je me dirige vers les stagedoor presque vide. On nous annonce que David et Catherine arriveront bientôt et qu’il ne fallait pas pousser. Ils avaient eu des soucis la veille : quelqu’un s’est blessé et David s’est faché (j’aurais pas voulu être là brrrr). Les voilà qui sortent tous pimpant et super heureux. 
 
  
Catherine commence à signer des autographes pendant que David s’acharne avec son feutre qui ne semble pas vouloir fonctionner. Il le secoue, réessaye encore une fois, tente de l’essayer sur Catherine (« attends tu vas être jolie comme ça »), essaye sur les papiers sur les murs qui nous disent de faire signer que des trucs de MAAN et puis, un gentil monsieur du théâtre lui en donne un nouveau.  
  
Catherine arrive à notre niveau. Je lui tends gentiment ma brochure en lui disant « Belgium loves you ». elle comprend pas vu la cohue derrière et me demande de répéter « We’re from Belgium and we love you » dis-je en blushant à l’extrême. « Oooh I love Belgium. Brugges ! » et elle s’en va en me décochant un magnifique sourire (pourquoi toujours Brugges --*).
 
  
Mais pas le temps de respirer que David arrive, mon cœur bat a 1 000 000 la seconde. Je lui tends ma brochure et il me sort aussi « I love Brugges too » (ce qui me fait péter de rire intérieurement en me souvenant de Qui veut gagner des millions). Je lui demande poliment si je peux faire une photo avec lui et me répond comme si c’était évident « Of Course ! ». Marie est derrière moi et prend la photo. Il lui demande si elle est bonne et elle dit oui (même si après on remarque qu’elle est floue).  
  
C’est là qu’arrive notre plus grande surprise. Le gars de la sécurité s’approche de nous et nous demande nos noms (il avait entendu qu’on était belge). On lui donne, il check sur un papier et nous demande d’attendre ici que tout le monde s’en aille.

Une fois que les autographes et les photos sont faits, David et Catherine retournent à l’intérieur. On attend et le gars s’approche de nous. Il nous dit qu’on l’a prévenu qu’on pouvait rentrer pour 5-10 minutes à l’intérieur. On se regarde et on y croit pas les oreilles (j’ai demandé à Marie si j’avais bien compris). J’étais tétanisée de la tête aux pieds, ayant perdu le sens de la parole. On se dirigea donc vers la porte qui s’était refermée sur les deux comédiens et après avoir bien respiré, on l’a franchis.

Il nous emmena vers une salle commune ou les acteurs de la pièce mangeaient, buvaient et se reposaient avant de partir. On nous a mis dans un coin. Je ne parlais pas… j’observais tout ce remue-ménage autours de moi. Quand soudain s’avança devant nous un David et une Catherine tous sourire.

Et la c’est le drame ^^… J’ai complètement buggé.

Ils nous demandent si on a aimé la pièce, on leur répond que oui et que c’est une des meilleures qu’on a jamais vu. Vu qu’a notre accent ça se voit qu’on n’est pas anglais, ils nous demandent si on a tout compris et on leur explique qu’on avait lu la pièce et vu le film de Kenneth Brannagh. Moi, je parle peu, je suis émue mais pas prête a fondre en larmes comme je le croyais. Marie sort qu’elles avaient enfin trouvé le moyen de me faire taire et que ce moyen c’était David (méchantes lyncheuses). Je me réveille et balbutie que c’est pas vrai en blushant (ça y est t’es catégorisée Aude) et elle continue en leur disant que j’avais presque tout vu d’eux (nan mais tu vas arrêter oui  ). J’ose lui demander s’il a reçu un book d’un forum de fan francophone et il me réponds que oui et nous emmène pour nous le montrer … dans sa loge. Il me demande si j’en fait partie (oui) et si j’ai fait un truc dedans (re-oui), si je voulais lui montrer (non  ) mais Marie s’en charge. J’ai juste envie de m’enfuir en courant très vite. Il me dit qu’il le feuillette régulièrement (tout le temps rectifie Catherine) et qu’il trouve ça chouette et touchant.

On parle de mon ami (qui lui a raconté l’histoire des billets), de Fright Night (qu’on va adoré apparemment), de Cardiff (où on allait), bien sûr de Doctor Who (on a parlé de la dernière demi saison et de la révélation de River) et d'autres choses… Il est temps pour nous de les quitter (j’aime les hug d’adieu) et de retourner à pied à notre hôtel. Je ne remercierais jamais assez mon ami pour ça.
  
  
  
Une journée qui commence mal… pour un final en beauté.  

  
  

  
Mister happyyyy ^^
  

  

  

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 11 Aoû 2011 - 19:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kachilight
Fan certifié

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2010
Messages: 125

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû 2011 - 20:08    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 Répondre en citant

Alors là effectivement, je suis jalouse XD
J'aimerais juste comprendre ... comment ça se fait que vous ayez pu entrer ?
Parce que bon, si c'est juste parce que vous êtes belges, je n'y comprend rien étant donné que je le suis aussi et que le type de la Stage Door le savait très bien puisque je lui ai remis un cadeau à donner à David. Et il ne voulait pas que je le lui donne moi-même.

Mais bref, je crois bien que vous allez faire des tas de jalouses 8D

Review très sympa en tout cas !

Et là je pose ma question qui va définitevement me rendre dingue : TU L'AS SERRÉ DANS TES BRAS ?! *O*
Revenir en haut
Aude
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2010
Messages: 34
Localisation: Bruxelles (Belgique)

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû 2011 - 20:13    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 Répondre en citant

J'ai une connaissance qui connait David, qui lui aurait dit qu'on serait là (avec nos noms et tout); David qui aurait dit au gars de la écu de voir qui on était et de nous faire rentré s'ils nous voyaient... (je soupçonne david de lui avoir fait un signe)
_________________
Revenir en haut
Kachilight
Fan certifié

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2010
Messages: 125

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû 2011 - 20:23    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 Répondre en citant

Quelle chance.
C'est le rêve de tous les fans de vivre ça. =)

Par hasard ... quand tu es entrée dans sa loge ... est-ce que tu aurais vu un panier avec une boite en forme de maison, des bières, du miel et une boite de pralines en forme de triangle ? Ou même un de ces objets quelque part dans l'endroit ?
Je suis toujours perturbée de ne pas savoir si le type de la Stage Door lui a bien remis mon cadeau ...
Si j'avais su, je t'aurais demander de poser la question à David ! xD
Revenir en haut
Aude
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2010
Messages: 34
Localisation: Bruxelles (Belgique)

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû 2011 - 20:24    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 Répondre en citant

Me souviens vraiment plus... j'ai trop buggé... j'ai pris tout ce que j'ai pu voir pour les graver à jamais dans ma tête.
_________________
Revenir en haut
MissTennantFantasy
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2011
Messages: 1 202
Localisation: Les pieds à Vandoeuvre les Nancy, la tête dans les étoiles

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû 2011 - 20:28    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 Répondre en citant

Shocked  oaqizuehjhbsddiuofbajhzegbksdnbf......  Shocked
_________________

http://tardis.forumprod.com/forum.php
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Duam78
Lady of the Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 2 759
Localisation: Chartres

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû 2011 - 20:54    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 Répondre en citant

eh beh quelle aventure !!! 
merci de nous la faire partager  


et ... t'es une "bloody" chanceuse toi !!!! 


et .. ravie de savoir qu'il a le book dans sa loge  
_________________

Merci Circus Doll pour l'avatar
Revenir en haut
Kachilight
Fan certifié

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2010
Messages: 125

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû 2011 - 20:57    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 Répondre en citant

Dommage, tant pis, pas grave ^^

"Bloody" chanceuse, c'est le cas de le dire !
Revenir en haut
yeles
Space mom

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 828

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû 2011 - 21:11    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 Répondre en citant



but but but




j'ai bien lu ?! ?

il aime le bookeu il aime le bookeu il aime le bookeu il aime le bookeu il aime le bookeu il aime le bookeu il aime le bookeu il aime le bookeu


Bon... et maintenant, si vous le permettez, je vais aller me réfugier derrière une glace pour sanglotter en silence...



*se drappe dans sa dignité et quitte la pièce*
_________________
Revenir en haut
MSN
Ava
ça devient une obsession...

Hors ligne

Inscrit le: 21 Sep 2010
Messages: 518
Localisation: Corse

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû 2011 - 21:12    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 Répondre en citant

Shocked Et bien, je viens de buggé rien qu'en lisant ton compte rendu Aude. Merci
Bugger sur ce forum est un réel plaisir
_________________
Revenir en haut
T.A.R.D.I.S.
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 596
Localisation: Région Lyonnaise

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû 2011 - 21:54    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 Répondre en citant

[MODE J.B. ON] OMBÉeK !! Il aime notre cadeau ! Mr. Green [MODE J.B. OFF]
Donc nous avons raison d'être ses fans !

Merci Aude !!
_________________

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dark Dragonne
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 627
Localisation: Sur Mars

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû 2011 - 22:08    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 Répondre en citant

Shocked Oh... Ben ça alors.... C'est. Trop. Génial.

J'adore VRAIMENT ce gars
_________________
Revenir en haut
MSN
Idontwanttogo_01
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2010
Messages: 904
Localisation: Canada ou quelque chose comme ça

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû 2011 - 22:18    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 Répondre en citant

Après une petite crise de larmes et de nerf ( de joie, juré promis), je remercie Aude de cette visite fantastique et pour le compte rendu. Et je retourne pleurer comme une fifille... franchement! À mon âge!
_________________

TARDIS : notre nouveau forum de RP whovien : http://tardis.forumprod.com/
Revenir en haut
MissTennantFantasy
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2011
Messages: 1 202
Localisation: Les pieds à Vandoeuvre les Nancy, la tête dans les étoiles

MessagePosté le: Ven 12 Aoû 2011 - 09:14    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 Répondre en citant

Après une nuit  de nécessaire à la régénération de mon dernier neurone perdu suite à la lecture de ton post, je vais enfin pouvoir te dire de façon claire ce que je pense de ton post AUDE :  MERCI et MERCI de nous avoir fait partager ce moment si fort que tu as vécu. MERCI, MERCI et encore MERCI 
Encore un preuve que notre cher David est le meilleur et le plus sympa des hommes (comme si on pouvait encore en douter... ) et que Catherine est une femme super, drôle et adorable...!!!!

Oh joie oh joie d'apprendre qu'il aime et regarde régulièrement notre BOOK!!!!
Je ne sais qu'ajouter si ce n'est encore merci AUDE et peut être aussi que j'ai l'impression que mon fameux neurone est de nouveau en train de se faire la malle en relisant une fois de plus ce que tu as vécu...

_________________

http://tardis.forumprod.com/forum.php
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Granola
Fan certifié

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2010
Messages: 111

MessagePosté le: Sam 13 Aoû 2011 - 16:58    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011 Répondre en citant

WAAAAAAAAAAA Géniaaaaal!!

On aurait tous bugé je pense devant cette nouvelle!
Je me serais transformée en tomate moi...
Et comme dit MissTenantFantasy, on peut voir que David est un acteur adorable avec un talent de fou!

PS: J'imagine très bien Catherine dire "Tout le temps en fait"! XD Qu'est ce que j'aurais donné pour aller voir la pièce!
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:36    Sujet du message: [Review] Much Ado About Nothing - 2 août 2011

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Le CV de David -> Théâtre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  



Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com