David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum
David Tennant - The Royal Tennant Company
Le premier et unique forum francophone dédié à David Tennant
 
David Tennant - The Royal Tennant Company Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



:: Empire Magazine - Fright night (avec traduction) ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Articles de presse -> 2011
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
isaf
Tennant Encyclopedia

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 1 261
Localisation: Lausanne

MessagePosté le: Sam 23 Avr 2011 - 23:09    Sujet du message: Empire Magazine - Fright night (avec traduction) Répondre en citant






Source

Citation:
David Tennant et Colin Farrell
"boostent" un remake des années 80



(NDLR : titre original : DT et CF vamp it up in '80s remake. = jeu de mots avec Vampire et Vamp up = prendre du vieux pour le refaire à neuf tout en y augmentant le sex-appeal.)

Adieu Robert Pattison, Colin Farrell est prêt à ta "maudite" couronne. L'idée d'un Colin Farrell jouant un vampire voluptueux, dangereux et terriblement sexy est si évidente que c'est à se demander pourquoi ils ont tant tardé. Mais avec le Fright Night de Craig Gillespie, Farell a enfin l'occasion de mettre son talent au service du rôle convoité de Jerry Dandridge, un vampire qui obtient plus qu'il n'espérait lorsqu'il déménage dans la maison voisine de celle d'un adolescent inquisiteur incarné par Anton Yelshin.

Le rôle a déjà été joué par Chris Sarandon dans le classique de Tom Holland de 1985, mais Gillespie pense que son Dandridge était à la limite. « Nous avons eu tellement de chance d'avoir Colin » dit le réalisateur de Lars and the Real Girl (NDLT : titre français : Une Fille pas comme les autres), qui a pris un virage à 180° avec une comédie d’horreur. « Il était parfait. Il est la parfaite illustration du personnage dans Fright Night. Il y a une dangereuse beauté en lui, et il est très charismatique. Il est une version très sombre de ce qu'est un vampire tel que nous l’interprétons aujourd’hui.. »

Tout bon vampire à besoin d'un bon tueur de vampire pour l'aider à trouver la paix éternelle. En 1985 il s’agissait du présentateur de show TV d'horreur de fin de soirée Peter Vincent, interprété par Roddy Mc Dowall, qui aidait l'adolescent en détresse Charley Brewster joué par William Ragsdale, à s’occuper de son voisin grignotteur de cous. Mais au fil des années, l'horaire fatidique de minuit a pris le chemin des films de série B et avec l'action transportée d'une petite ville américaine vers le coeur de Las Vegas, le nouveau Vincent a été transformé en un illusionniste à la Criss Angel, joué par un l’ancien bon Docteur en personne, David Tennant, que l'on voit pour la première fois ici sur nos photos en exclusivité mondiale.

« Quand il arrive, il propulse le film dans une toute autre direction, donc pouvoir jouer ça comme ça, se costumer et devenir ce merveilleux magicien gothique, c'est vraiment marrant » dit Tennant quand "Empire" (le magazine) le rejoint sur le tournage à Albuquerque. Toujours habillé pour son rôle dans son « ensemble de tueur de vampires », Tennant nous montre ses accessoires mortels, y compris un pieu délibérément high-tech avec l'eau bénite incluse, des poignards qu'il nous jure avoir obtenu des accessoires de Prince of Persia, des balles en bois et une ancre à jet.

« Roody McDowall a créé exactement le personnage magistral » dit Tennant, « Et je crois que mon Peter Vincent remplit plus ou moins le même rôle dans ce film, mais tout le reste à son sujet est radicalement différent. Je suis très honoré de marcher dans ses traces, mais heureusement ce sont des chaussures très différentes. Il se débat avec tant de problèmes, certains sont surnaturels et d'autres définitivement d'origine humaine. »

L'un de ces problèmes est, comme les fans de l'original le savent déjà, son manque de foi dans les éléments surnaturels qu'il colporte chaque nuit. L'autre est lutte avec une autre sorte de démon : l'alcool. « C'est un homme brisé sur de nombreux plans, et c'est de là que vient l'humour. » dit Gillespie. « C'est là qu'est le côté pathétique du personnage. Il a beaucoup de succès, ce qui rend sa douleur encore plus insupportable. Et il cherche un moyen d'y échapper. »

Une échappatoire se présente bientôt d'elle-même quand Charley, dont la rencontre avec Dandridge met en danger sa mère (Toni Collette) sa petite amie (Imogen Poots) et son meilleur ami, 'Evil' Ed Brewster (Christopher Mintz-Plasse), contacte Vincent, qui prétend "tuer" des vampires, pour que ce dernier l'aide.

« Quand on rencontre Charley pour la première fois, il est en train de définir sa virilité, et soudainement il fait face à la mort et la destruction, et tout ce qui compte pour lui est menacé par ce monstre. » dit Yelchin. « Alors il réalise ce qui a vraiment de la valeur pour lui, comment cela définit son monde et, en fait, à quel point les gens autour de lui sont importants ».

A la fois dans la version de Gillespie et dans le film original d’Holland, Charley est un adolescent désespérément en quête d'un éveil sexuel (autrement dit, il essaye de coucher avec sa petite amie réticente) lorsqu'il rencontre Dandridge, un monstre qui dérouille rapidement les endroits que Charley ne peut atteindre.

De même, cette version ne semble pas vouloir se priver des parties chaudes. Sur le plateau, Yelchin est allongé face contre terre, enfourché par une fille dénudée ; l'une a des crocs, l'autre un pieu de bois. Le réalisateur veut du sang. À plein seaux !

« On ne voulait pas nous éloigner du gore » dit Gillespie. « Si vous faites un film d'horreur, je pense que vous devez y aller franchement. Il y a beaucoup de sang et du gore – pour certains c'est assez horrifiant, et pour d'autre c’est à la fois drôle et vulgaire. Parfois c'est un mélange des deux. Si vous allez avoir des vampires en train de sucer du sang, il faut le montrer ! »

Ne vous laissez pas non plus berner par une fausse impression de sécurité. Si vous connaissez par cœur le film original, alors vous pensez peut-être savoir ce qui va arriver à tous les personnages principaux, mais Gillespie dit que son Fright Night a quelques surprises en réserve.

« Il y a définitivement un hommage au film d'origine » ajoute Gillespie, qui admet que Mintz-Plasse dira la phrase culte de 'Evil' Ed, « T'es trop cool, Brewster ! », « Mais c'est un être différent. J'ai essayé de garder le réalisme des choix que l'on ferait si l'on était dans de telles situations, et ce qui est plausible, mais juste à propos de la manière dont Jerry réagit – c'est surprenant dès le début, et ça accélère le rythme de l’ensemble du film. Le ton peut devenir très noir et gênant à certains endroits. En quelque sorte c'est un film impitoyable ». Bienvenue dans la nuit de l'horreur...


Citation:
Colin Farrell
Q&A




Votre interprétation de Jerry Dandridge est considérée comme semblable à un requin. Comment vous êtes-vous mis dans cet état d'esprit ?

C'est en quelque sorte déjà présent dans le script. Marti (Noxon, scénariste) a vraiment fait un super travail en trouvant son inspiration à sa source, mais en rendant la chose plus contemporaine, la rendant pertinente au monde contemporain. Mais au fond, ça reste l'histoire d'un garçon qui devient un homme. Peut-être même que c'est surtout ça, l'histoire.


Le côté intéressant du film original était qu'il jouait avec les aspects comiques et ceux de l'horreur...

Je pense que c'est ce que Craig a fait si bien sur Lars and the Real Girl. Il a tracé la limite entre comédie absurde et absurdité de la situation, et la sorte de charge émotionnelle qui en ressortait. Donc, quand j'ai entendu que Craig faisait ce film, ça avait tout son sens.

Vous avez dû faire quelques recherches en amont ?

Pas vraiment – c'est le jeu. Je veux dire, c'est sûr, on essaye de rendre les choses aussi réalistes que possible. Je me parlais : « Eh bien, il ne ferait pas ça. » et après « Mais bordel, il a 400 ans ! ». Je veux dire, vraiment ? Craig et moi nous sommes disputés pour savoir jusqu'où aller et où s'arrêter.

Comment pensez-vous que les gens vont réagir à Jerry ? Les films de vampires sont très populaires en ce moment...

Vous savez... Team Jerry ! (Rires). Twilight récupère vraiment tout son oxygène dans certaines catégories de spectateurs. Il a sa place, ce qui est super, mais ce film est différent. Je crois que ça va être assez sanglant. Il n'y a pas beaucoup de sexe, mais le sexe est bien-sûr sous-entendu plus d’une fois. Heureusement, ça fonctionne sur plusieurs niveaux.

Comment avez vous fait pour ne pas vous être coupé avec vos crocs ?

Je ne sais pas. vous faîtes de votre mieux !




Traduction par Angel
Relecture par Duam78 et Idontwanttogo_01

© Empire Magazine - 2011 - Toute reproduction, partielle ou complète, est interdite sans autorisation des Webmasters.

_________________


Un grand grand MERCI à Duam78!!!!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 23 Avr 2011 - 23:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
madison2a
Fan en devenir

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2011
Messages: 12

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 - 22:35    Sujet du message: Empire Magazine - Fright night (avec traduction) Répondre en citant

Merci pour l'article on voit enfin des photos du film^^
Revenir en haut
Time-Lady
Fan en devenir

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 10
Localisation: Tours

MessagePosté le: Mar 26 Avr 2011 - 14:01    Sujet du message: Empire Magazine - Fright night (avec traduction) Répondre en citant

Wouah, mais c'est qu'il ferait peur en tueur de vampire ! =)

Merci pour l'article.
_________________
..___
/.......\\>--◖
=-=--=
=--=-=
|.|.|.|.|.\\>---C
|●...●...●\\
|●...●....●\\
|●....●....●\\

Exterminate!
Revenir en haut
MSN
Duam78
Lady of the Tardis

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 2 759
Localisation: Chartres

MessagePosté le: Mer 25 Sep 2013 - 10:50    Sujet du message: Empire Magazine - Fright night (avec traduction) Répondre en citant

Un grand merci à Angel pour la traduction et à Idontwanttogo_01 pour l'aide à la relecture
_________________

Merci Circus Doll pour l'avatar
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:25    Sujet du message: Empire Magazine - Fright night (avec traduction)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    David Tennant - The Royal Tennant Company Index du Forum -> David, sa vie, ses oeuvres... -> Articles de presse -> 2011 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  



Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com